En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer du contenu toujours plus pertinent. En savoir plus

Faire garder son enfant

Introduction

Qui va garder votre enfant ? Nounou ? Crèches ? Pour les mères ayant un emploi, faire garder son enfant tant qu'il n'est pas en âge, scolaire est impératif. Mais c'est aussi un véritable casse-tête.     ...

45 personnes valident cette astuce
ça a marché pour moi
Je valide
Le pack qui me sauve tout de suite
Expédition sous 48H
Le Guide du Savoir Vivre : tout bien dire et faire
9,41 € au lieu de 9,90 €
J'achete
Expédié sous 48h

45 personnes

ont trouvé cette astuce utile, et vous ?

ça a marché pour moi
Je valide

Qui va garder votre enfant ? Nounou ? Crèches ? Pour les mères ayant un emploi, faire garder son enfant tant qu'il n'est pas en âge, scolaire est impératif. Mais c'est aussi un véritable casse-tête.

Faire garder son enfant

               maman et enfant

Pour que tout se passe bien

Quel que soit son âge, expliquez toujours à votre enfant pourquoi vous le confiez et à qui, dites lui a quelle heure vous venez le chercher.

Ils ne comprennent pas comme nous mais enregistrent.

Ne l'oubliez jamais les enfants, même les tous petits, pensent et comprennent bien avant de pouvoir parler.

Différentes gardes d'enfants

Nounou

Faute de place dans les crèches, beaucoup de parents engagent une nounou.

C'est une personne qui vient chez vous garder votre enfant en votre absence.

Ce mode de garde est certainement le plus couteux.

Mais si vous en avez les moyens, si vous avez trouvé la bonne personne sur qui vous pouvez compter en toutes circonstances, quelqu'un de fiable et responsable, jamais malade, qui prend soin de votre enfant comme si c'était le sien, c'est évidement la solution la plus souple et la plus agréable pour vous et votre enfant, qui n'aura pas à subir toutes les épidémies de rhume, otite, bronchite qui se multiplient en collectivité.

Attention, si la nounou accepte souvent de donner un coup de main, elle n'est pas forcément d'accord pour assumer le ménage de la maison.

Clarifiez au préalable ce que vous attendez d'elle.

Assistante maternelle agréée

Une assistante maternelle doit accueillir les enfants (pas plus de 3) dont elle a la charge à son domicile.

Elle peut être embauchée par une crèche familiale ou être à son compte, et là, vous devrez la rémunérer dans le cadre d'un contrat, en respectant la réglementation du travail.
 
Les horaires sont souples, soit quelques heures soit des journées complètes, de plus, l'enfant, même fiévreux, peut être accueilli.

Ce n'est pas ses seuls avantages : les psychologues l'affirment ce mode de garde est celui qui respecte le mieux les rythmes de l'enfant ce qui favorise son développement.

L'idéal est de la recruter près de chez vous ou de votre travail.

Jeune fille au pair

Le plus souvent c'est une jeune fille au pair est très jeune, presque une adolescente.

La première fois que vous lui laissez vos enfants, ne partez pas pour la journée.

Allez-y progressivement.

Et avant de partir, prenez la peine de lui donner une liste de numéros utiles : celui de votre portable, celui de l'endroit où vous passez la soirée, le Samu (15) et les pompiers (18), et éventuellement le numéro de voisins ou d'amis qui habitent près de chez vous.

Une jeune fille au pair n'est pas une nounou, avant tout elle a le désir de partager la vie d'une famille, pour apprendre la langue de leur pays.

A votre jeune fille au pair

- Ne donnez pas plus de 30 heures de travail par semaine (5 heures par jour, 6 jours sur 7) pour surveiller les enfants et s'occuper d'eux.

- Accordez-lui du temps libre, pour qu'elle suive ses cours

- Ne lui demandez pas plus de 2 ou 3 soirées par semaine (à moins que d'un commun accord, vous acceptez de les rémunérées)

- Mettez à sa disposition une chambre indépendante

- fournissez-luis ses repas

- Ne la gardez plus de 18 mois

Les crèches

Crèche collective

Une crèche collective accueille de façon régulière, à des horaires définis, généralement 30 à 60 jeunes enfants durant la journée, dans des locaux spécialement conçus pour eux.

Une équipe de professionnels de la petite enfance encadrée par une coordinatrice de crèches, puéricultrice diplômée) et un médecin, veille à la santé, à la sécurité et au bien-être des enfants qui leur sont confiés, ainsi qu'à leur développement.

La crèche fournit le lit et literie, poussette, transat, baby relax, l'ensemble des produits nécessaires à la toilette du bébé, les jouets et tout le matériel éducatif.

Les parents n'apporteront que les couches, la brosse à dents, le dentifrice, des vêtements de change, le thermomètre, et si besoin est, les médicaments prescrits avec leur ordonnance et tous traitements nécessaires.

La crèche collective parce qu'elle est économique, pratique et sure pour les parents qui travaillent, est devenue un mode de garde très apprécié.

Le seul problème c'est qu'en raison de tous les avantages qu'elle présente les demandes sont largement supérieures à l'offre des places.


Les admissions sont difficiles à obtenir.

Elles sont prononcées par le maire de la ville ou de l'arrondissement après délibération puis avis de la commission d'attribution.

Chaque candidature, présentée, en général, dés le début de la grossesse -si les parents veulent que l'enfant soit admis dès l'âge de deux mois et demie (fin du congé de maternité légal) - est soigneusement examinée.

L'admission définitive n'est prononcée que lorsqu'une place se libèrera et quand l'enfant a été reconnu apte, après une visite médicale (impératif, également, d'être à jour de ses vaccinations).

Cette commission établira également une liste d'attente, destinée à permettre l'admission d'enfants en cas de désistement.

En cas de refus, pensez à contacter les crèches parentales, les assistantes maternelles ou les haltes-garderies

Dans une crèche collective

-Ne laissez pas votre enfant dans une crèche sans avoir pris le temps de le familiariser à son nouveau milieu de vie et aux personnes qui s'occuperont de lui.

Une période d'adaptation progressive lui est nécessaire

-N'amenez pas votre enfant encore en pyjama à la crèche sans lui avoir donné son bain avant.

Il doit arriver lavé et vêtus de façon adaptée à la vie de la crèche et de la saison

-N'amenez pas votre enfant à la crèche, surtout au début, sans un joujou à lui, une peluche ou son doudou.

-Ne confiez jamais votre bébé à la crèche s'il est atteint d'une maladie contagieuse

- Et s'il est malade, prévenez la crèche que votre enfant ne viendra pas.

Toutes absences prévisibles ou arrivées tardives doivent être signalées.

- Retirez à votre bébé ses bijoux et tous signes ostentatoires religieux

- Ne le laissez pas venir avec des petits objets (billes, bonbons durs, pièces de monnaie, perles, barrettes…) qui risqueraient d'être avalés.

- Si exceptionnellement, les parents ne pouvaient chercher leur enfant, ils devront signaler la personne autorisée à le faire.

Le nom de cette personne doit être mentionné sur le dossier de l'enfant

Crèche familiale

Le fonctionnement d'une crèche familiale est à peu près le même que celui d'une crèche municipale, à la différence que l'enfant est accueilli chez une assistante maternelle rémunérée par la mairie.

Ce mode de fonctionnement permet souvent une meilleure souplesse aux niveaux des horaires.

Son principal inconvénient est sa rareté.

Les places sont extrêmement limitées !

La priorité est donnée aux parents qui travaillent.

Les assistantes maternelles accueillent, à domicile, de petits groupes d'enfants (de un à trois) de deux mois et demi à trois ans.

Elles sont recrutées et encadrées par un directeur ou une directrice, infirmière-puéricultrice diplômée d'Etat, qui leur rend visite régulièrement afin de vérifier les conditions d'hygiène et de sécurité, les repas et le développement de l'enfant.

Les tarifs se basent sur un barème des crèches collectives, en fonction des ressources des parents et du nombre d'enfants à leur charge.

Crèche parentale ou collective

Il s'agit de mini-crèches collectives gérées par des associations de parents.

A tour de rôle, une demi-journée par semaine les parents devront être présents pour s'occuper des enfants et préparer les repas.

Mais aussi, ils devront prendre en charge la gestion, le financement et l'organisation des plannings de l'association.

Des permanents diplômés de la petite enfance (puéricultrice, éducatrice de jeunes enfants, infirmière...) rémunérés par l'association, prendront en charge les enfants.


Pour fonctionner, la crèche parentale, comme toute crèche, doit recevoir l'agrément de la PMI (Protection maternelle et infantile) dont le rôle est de surveiller l'hygiène et l'aménagement des locaux.

La participation des parents est l'élément moteur du fonctionnement de ce mode de garde.

On attend d'eux une disponibilité importante et une forte motivation

Crèche privée

Si vous n'avez pas trouvé aucune crèche pour votre enfant, il vous ait possible d'en créer.

Un diplôme de la petite enfance n'est pas exigé, seul le personnel de la structure (puéricultrice, éducatrice jeunes enfants) doit en être titulaire.

Comme les autres établissements d'accueil des enfants de moins de 6 ans, la crèche sera soumise au contrôle et à la surveillance du médecin responsable du service départemental de PMI.

S'il s'agit d'une crèche multi-accueil privée, pour les enfants de 12 mois à 4 ans, elle sera ouverte de 8h à 19h30 et ne pourra pas accueillir simultanément plus de 9 enfants.

Cette astuce vous a été utile ?

45 personnes valident cette astuce
ça a marché pour moi
Je valide

Commentaires

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils apparaîtront suite à validation de la rédaction.


Aucun commentaire

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    sous 48 heures

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Satisfaction client

    c'est notre priorité

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande