En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer du contenu toujours plus pertinent. En savoir plus

Suis-je un asperger

Introduction

Suis-je un asperger ? Cette question perturbe une quantité impressionnante de personnes au Canada ou aux USA. Mais qu’est-ce que le syndrome d’asperger ce trouble de la personnalité à tendance « autiste » dont on commence à parler en France. Découvrez ce qu’est le syndrome de asperger  ...

263 personnes valident cette astuce
ça a marché pour moi
Je valide

263 personnes

ont trouvé cette astuce utile, et vous ?

ça a marché pour moi
Je valide

Suis-je un asperger ? Cette question perturbe une quantité impressionnante de personnes au Canada ou aux USA. Mais qu’est-ce que le syndrome d’asperger ce trouble de la personnalité à tendance « autiste » dont on commence à parler en France. Découvrez ce qu’est le syndrome de asperger  pour mieux comprendre cet handicap, si difficile à diagnostiquer.

Qu'est-ce qu'un asperger ?

aspergerSyndrome d’Asperger

On définit le syndrome d'Asperger comme un désordre du développement d'origine neurologique, une forme légère d’autisme, se manifestant par plusieurs comportements anormaux.

C'est le Dr Hans Asperger, un psychiatre autrichien, qui le premier décrivit en 1944 ces troubles du comportement, proches de l’autisme, chez plusieurs enfants.

Déjà il avait  noté que ce syndrome frappait plus les garçons que les filles.

Ces travaux sont tombés dans l’oubli, et ce n’est qu’en 1980 que la pédopsychiatre Lorna Wing a fait reconnaître cette pathologie, qui n’est pas en principe une maladie mentale d'origine psychologique mais un trouble du développement neurologique.

Les principaux signes du syndrome d’Asperger

Les personnes diagnostiquées Asperger peuvent être plus ou moins atteints sévèrement.

Mais les principaux signes que l'on peut retrouver chez ceux qui souffrent du syndrome d’asperger sont :

-  Une curieuse façon de bouger

Perçus comme différents,  étranges ou excentriques par les autres, les aspis ont souvent une démarche particulière.

Lors des périodes de stress ou sous l’emprise de grande émotions, ils deviennent très agités, tant ils ont des difficultés à contrôler leur motricité.

Ils se balancent ou se trémoussement.

Et parfois ils peuvent avoir des réactions inappropriées ou disproportionnées.

-  Une curieuse coordination

Les personnes atteintes du Syndrome d’Asperger sont souvent maladroites en raison d’une mauvaise coordination entre leurs yeux et leurs mains.

Un enfant asperger mettra donc plus longtemps qu’un autre à pouvoir lasser ses souliers, à s’habiller, et aura sans doute une mauvaise écriture.

- Une curieuse façon de s’exprimer 

La voix d’un Asperger a tendance à être haute et monocorde, ou encore exagérément appuyée, avec un vocabulaire précieux, riche et détaillé, s’accompagnant d’expressions du visage inappropriées.

Le problème est que si le vocabulaire est riche, son contenu est limité, ponctué de remarques répétitives ou sans rapport avec le sujet.

Manquant de tact, de frein social, un Asperger ou Aspi s’exprimera avec une franchise déconcertante, poursuivant son propos, le détaillant encore et encore, sans prendre conscience qu’il choque ou qu’il ennuie.

- Un caractère routinier

La résistance au changement est sans doute le symptôme que l’on retrouve le plus chez ceux qui souffrent  du syndrome d'Asperger.

Les personnes atteintes du Syndrome d’Asperger se fixent sur leurs habitudes, et lorsque des changements exceptionnels ou des imprévus surviennent, elles ne les supportent pas et peuvent donc devenir très irritables; leurs routines les aidant à gérer leur anxiété.

- Une grande naïveté

Un Asperger considère comme vrai tout ce que tout le monde dit.

Pour qu'ils prennent conscience de leur erreur d’interprétation, on doit leur expliquer la vraie signification des choses.

Leur grande crédulité les rend très vulnérables.

- Un regard fuyant

Ceux qui souffrent du syndrome d’Asperger fuient le regard des autres, et ont du mal à maintenir un contact visuel avec les personnes avec qui ils communiquent.

- Des difficultés à comprendre les autres

Même s’ils peuvent réagir de façon appropriée face aux situations qui affectent les autres, les Asperger ne peuvent cependant pas comprendre réellement pourquoi quelqu’un d’autre éprouve de la peine.

Ils ont de la peine à exprimer ce qu’ils ressentent pour les autres.

Et à mesure qu’ils vieillissent, la situation s’empire.

- Un gout prononcé pour l’isolement

Ceux qui souffrent du syndrome d’asperger ne sont pas à l’aise avec les autres, adultes ou enfants, ils ne parlent pas volontiers aux étrangers et sont incapables de comprendre comment se fondent les relations humaines.

Souvent objets de moqueries, rejetés,  ils préfèrent rester seuls.

Et enfermés dans leur isolement ils peuvent tomber dans la dépression.

- Une passion obsessionnelle

L’engouement des Asperger pour un domaine très spécifique, une passion  dévorante qui les obsède, est un trait courant chez ceux qui souffrent de ce symptôme.

Particulièrement doués pour recueillir et classer des informations, ils vont tout apprendre sur ce qui touche à ce sujet.

Leur capacité d'en parler longuement en dépit de l'ennui de leur auditoire est un trait fréquent chez eux.

- Une mémoire très développée

Un Asperger possède une mémoire inhabituellement développée, et même encyclopédique surtout pour les faits et les détails.

- Une grande intelligence

Mais si la plupart des Asperger ont un Q.I. très élevé, beaucoup d’enfants se battent avec des troubles important d’apprentissage, car ils ont tendance à ne pas s'occuper des consignes des professeurs, ne voulant travailler que sur ce qui les intéresse. 

- Une extrême sensibilité

Alors qu’il est souvent considéré comme étant peu réceptif et égocentrique, un Asperger ou aspi, est quelqu’un d’hypersensible.

Il ne supporte pas les sons qu’il juge trop forts, les lumières trop vives, le goût de certains aliments, le contact de certains objets ou le contact sur la peau, de certains vêtements. 

Il n'aime pas être touché, et évite donc les contacts physiques.

- Un attachement excessif à certains objets

Pour un Asperger un objet peut avoir autant d’intérêt qu’une personne.

Il se fixe sur un objet, et peut ressentir de l’affection pour lui, même de l’amour.

Reconnaitre un asperger

Même avec la description de ces symptômes, reconnaitre un asperger n’est pas facile.

Quelqu’un peut avoir ces mêmes troubles du comportement, une angoisse aux changements, une mémoire exceptionnelle, un penchant pour l’isolement, des gestes incontrôlables en périodes de stress, mais ne pas être asperger.

Il peut tout simplement souffrir de troubles anxieux.

C'est l'importance de tous les symptômes décrits ci-dessus qui peut faire conclure au syndrome d'Asperger.

Diagnostiquer un asperger

L’apparition des troubles débutent le plus souvent vers l'âge de 3 ans, mais ce trouble n’étant pas encore très connu, beaucoup d’Asperger n’ont pas encore été diagnostiqués.

Des tests et bilans psychologiques et comportementaux peuvent être pratiqués, soit en milieu privé, soit à l’hôpital, par un psychiatre.

Causes du syndrome d'Asperger  

Plusieurs théories existent sur la façon dont un individu peut développer le syndrome d’Asperger, mais aucune n’a encore été prouvée.

On suppose que :

- Le syndrome d'Asperger est lié à une lésion au cerveau causée par une naissance difficile, par exemple lorsque le bébé naissant manque d'oxygène

- Qu’il est dû à des anomalies dans l'hémisphère droit du cerveau, responsable du traitement de l'information.

- qui est transmis par hérédité.

- qu’il trouve sa source dans une exposition à certains produits chimiques et médicaments in utero

- Ou, bien que cela soit fortement contesté, qu’il a été causé par des traumatismes émotionnels

Vivre avec un asperger

Conscient de ses handicaps, de sa différence, un aspi peut, en principe, vivre  comme les autres, mais tout en devant  jongler sans cesse avec son anxiété parfois terrible.

Une vie régulière, même routinière, leur convient parfaitement. 

Traitement

Le traitement pour le syndrome d'Asperger n’a pas vu encore le jour !

Cependant, des médecins, des psys travaillent à réduire les handicaps des personnes qui en sont atteintes, qu'il s'agisse d'enfants ou d'adultes.

Cette astuce vous a été utile ?

263 personnes valident cette astuce
ça a marché pour moi
Je valide

Commentaires

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils apparaîtront suite à validation de la rédaction.


Jean
Le 19/02/2015
Bonjour, Vous seriez surpris du nombre d'asperger qui sont des sommités intellectuelles, des gens dont les capacités critiques sont hautement supérieures à la moyenne, justement en raison de leurs facultés intellectuelles.
  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    sous 48 heures

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Satisfaction client

    c'est notre priorité

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande