En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer du contenu toujours plus pertinent. En savoir plus

Le cancer de la peau

Le cancer de la peau, qui ne cesse d’augmenter, peut être évité ! Dans le monde chaque année 2 à 3 millions de cas bénins de cancer de la peau, environ 132.000 mélanomes malins se déclarent.

La cause principale de ces cancers ? Les expositions prolongées au rayonnement des ultraviolets (UV), provenant du soleil ou d'une source artificielle comme les équipements de bronzage artificiel.


Attention au soleil sur la peau !

                 examen d'un mélanome
La principale cause du cancer de la peau est l'exposition excessive du soleil sur la peau, qui peut provoquer des carcinomes (cancer de peau) et les coups de soleil de vos enfants qui risquent de se transformer plus tard en mélanome

Carcinomes cutanés

Les carnomes cutanés représentent la très grande majorité des cancers de la peau. En France 70 000 cas sont diagnostiqués chaque année.

Les carcinomes cutanés sont les plus aisés à guérir, généralement par intervention chirurgicale.  

Mélanomes cutanés

Les mélanomes cutanés représentent 10 % des cancers de la peau mais ils sont les plus graves des cancers de la peau. Aucune catégorie d’âge n’est épargnée. On peut noter simplement qu’il y a plus de mélanome entre 50 et 64 ans chez l’homme et entre 15 et 64 ans chez la femme.
On traite les mélanomes par la chirurgie ou, s'ils sont détectés plus tardivement, par chimiothérapie.  

                       mélanome

Détecter un mélanome

Au début, dans 70 à 80 % des cas, un mélanome ressemble à une tache irrégulière brune ou noire, de quelques millimètres.
Le mélanome évolue et subit des modifications assez rapides dans sa taille, sa forme, ses contours et ses couleurs. Un mélanome  en général, ne provoque pas forcément de démangeaisons, de saignements ou de douleur. Il peut se développer n’importe où sur la peau, soit spontanément, soit sur un grain de beauté préexistant (30 à 50% des cas) ou encore une tache de naissance. Sur un grain de beauté il  change de taille ou de couleur  brun, rouge ou bleu-noirâtre) et saigne. Le plus souvent le grain de beauté devient asymétrique, de différentes couleurs, ses bords sont irréguliers voire flous, son diamètre est supérieur à 5 mm.

Si vous constatez sur votre peau l’apparition d’une lésion pigmentée, surtout si elle ne guérie pas, n’hésitez pas à consulter, car les cellules malignes commencent à se développer dans les couches profondes de l’épiderme pour envahir le derme ensuite L’apparition d’une nouvelle tache doit vous alerter.

Qui risquent d’avoir un mélanome ?

Ceux qui ont :

- la peau claire, les yeux bleus ou verts et les cheveux blonds ou roux

- vécu sous des climats très ensoleillés

- subit des coups de soleil dans leur enfance.

- des parents, frères et sœurs, enfants qui ont eu un cancer de la peau

- un grand nombre de grains de beauté (généralement plus de 50), surtout si ces grains de beauté ont plus de 2 mm de diamètre

- des grains de beauté dits « atypiques »

- eu auparavant un mélanome. Le risque d’en développer un autre est accru.

- des cicatrices de brûlure étendues

- qui vivent en altitude, aux tropiques ou près du pôle Sud ou qui sont par leur travail exposés continuellement au rayon du soleil sans protection

- qui souffrent certaines maladies génétiques

- qui sont sous traitement médicamenteux qui diminue l’activité du système immunitaire. La prise au long cours de médicaments immunosuppresseurs chez les patients transplantés d’organe augmenterait le risque par 4.

Les  cancers de peau les plus courants 

-A la tête, au cuir chevelu, particulièrement chez les hommes chauves

Chez les chauves comme chez les chevelus un chapeau ou une casquette suffirait pourtant à éviter ce cancer.

Les personnes chauves ne devraient pas oublier de protéger leur tête avec de la crème.

                mélanome sur le nez

-Sur le nez

Le nez est l’un des endroits les plus exposés aux carcinomes (90% des cancers). La seule façon de le protéger est de l’enduire d’écran solaire à large spectre de FPS 30 ou plus.

-Sur la nuque, les tempes et les oreilles

Ce sont des endroits que l’on ne pense pas à protéger par de la crème

-Sur le dos et le torse

La plupart des cancers de la peau sur le dos se situe au niveau lombaire, juste au-dessus du maillot de bain, et sur les omoplates, là où nous avons du mal à nous mettre de la crème lors des expositions prolongées au soleil. Les mélanomes, forme la plus sérieuse du cancer de la peau, sont associés à des coups de soleil violents.

-Sur les jambes et les mains

C'est sur les jambes des femmes que l'on retrouve le plus virulent des cancers de la peau, le mélanome. Une application généreuse de crème pourrait éviter ces cancers.

Eviter un cancer de la peau

- Ne restez pas des heures au soleil

- évitez l’exposition au soleil entre 12 et 16 heures : lorsque le soleil est au plus haut, les rayons UV sont les plus dangereux. Là, protégez-vous  et protégez vos enfants (surtout s’ils ont la peau claire) du soleil.

- si vous devez rester ou marcher en plein soleil portez des vêtements appropriés (chemise à manches longues et pantalons)

- n’exposez pas votre peau aux lampes de bronzage par UV. Les UV artificiels sont cancérogènes

- restez le plus possible à l'ombre

- portez un chapeau ou une casquette 

- appliquez un écran solaire à large spectre de FPS 30 ou plus. Car toutes les crèmes  ne se valent pas. Une bonne crème doit vous protéger des UVA et des UVB. De plus son application doit être renouvelée souvent. On ne met jamais  assez de crème solaire. Pour une semaine on devrait utiliser une à deux tubes de crème ou un gros flacon par personne.

L’Auto examen de sa peau

Un auto examen de la peau, pour détecter toute tache suspecte, devrait être réalisé une fois par trimestre. Cette détection doit se  pratiquer debout, complètement nu, dans un endroit bien éclairé, à l’aide d’un miroir sur pieds, les bras pendants puis levés, pour examiner chaque partie du corps sans oublier le visage, les oreilles, le cou, le torse, le ventre, les jambes puis miroir à la main pour inspecter les paumes des mains et des pieds, entre les doigts et les orteils, les ongles des pieds et des orteils,  l’arrière des jambes, la nuque, le dos, les fesses et les organes génitaux. Un miroir à plusieurs faces est utile pour l’examen du crâne. 

La détection précoce d’un mélanome offre de meilleures chances de guérison.

Les personnes à risque devraient se faire examiner régulièrement par un dermatologue, au moins une fois par an.

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    sous 48 heures

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Satisfaction client

    c'est notre priorité

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande