En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer du contenu toujours plus pertinent. En savoir plus

Casque de ski

Vous aimez rider et skier ? Il est donc plus prudent de mettre un casque. Mais quel casque choisir ? Le casque de ski, conçu pour protéger votre tête, doit absorber les chocs, être léger, tenir chaud,  avoir un système d’ajustement agréable, tout en permettant le port du masque et en étant bien ventilé pour évacuer la sueur.
Découvrez quel casque acheter, comment nettoyer votre casque de ski, et comment fixer une caméra sur ce casque, si vous voulez revivre plus tard vos exploits,

Casque de ski



casque pour le ski

Choisir son casque

N’achetez pas n’importe quel casque !

N’achetez pas un casque d’occasion

Les casques récents sont une garantie pour votre sécurité. Ils répondent tous aux mêmes normes européennes et ont été testés.

N’achetez pas le casque le plus cher 

Vous ne serez pas moins protégé en achetant un casque moins cher. 

Achetez un casque qui vous va

Un casque doit être adapté à votre tête.

Il ne doit pas bouger même si vous tournez la tête rapidement. Un casque ne doit pas vous serrer au point de vous faire mal.

Pour savoir quel casque vous convient, la première chose à faire est de mesurer votre tour de tête.  La mesure de votre tête s’effectue en entourant un ruban de couturière sur votre front à  2,5 cm de vos sourcils. La taille de votre tête (comme celle de la plupart d’entre nous) oscillera entre 52 et  65 cm.

Achetez un casque léger

Un casque léger bougera moins et vous fournirez moins d’effort en maintenant votre tête droite. Mais attention moins un casque est lourd, plus il est cher

Achetez un casque bien ventilé

Optez pour un casque possédant une ventilation réglable. Cela vous permettra de modifier le flux d’air tout en continuant de rider.

picto-CATEGORIE_NOMR-attention.png

ATTENTION

Prêter et emprunter un casque

Un casque ne se prête pas (les mousses intérieures se sont formées à votre tête) et doit être changé après la première chute un peu rude.

Nettoyer l’intérieur du casque

Il ne faut surtout pas endommager la doublure intérieure, qui composée généralement de polystyrène expansé, a pour but d’absorber les chocs et donc d’éviter les traumatismes crâniens.

Comment nettoyer le casque

- Ne vous servez pas d’une  bombe  aérosol « spécial casque» pour nettoyer votre casque. Non seulement ces bombent coutent cher mais elles sont moins efficaces que l’eau savonneuse

- N'utilisez aucun produit alcoolisé ou chimique

- Que vous laviez le casque entièrement ou seulement l’intérieur, séchez-le au plus vite.

Pour nettoyer l’intérieur du casque 

Lavez l’intérieur du casque avec une éponge propre humectée d’eau tiède et de quelques gouttes de votre shampoing au-dessus du lavabo.

Rincez l’intérieur du casque sous l’eau du robinet, puis séchez-le d’abord à l’aide d’une serviette éponge puis l’air tiède ou froide (jamais chaude) du séchoir à cheveux.

Si les garnitures intérieures en mousse peuvent se retirer, laver entièrement le casque ne sera pas utile. Nettoyez seulement les garnitures, en les rinçant soigneusement puis en les laissant sécher sur une serviette-éponge.

Nettoyez ouvertures, aérations et ventilations avec un coton-tige humidifié d'eau savonneuse.

Fixer une caméra sur le casque

fixations caméra

Comment fixer une caméra 

Quelle solution de fixation choisir

Différents tutos sur le net nous montrent comment fixer une caméra dans le casque. Nous ne recommandons pas ces méthodes. Parce que ce type de fixation risque d’endommager la coque extérieure du casque, qui doit vous protéger. Il en va de votre sécurité. 

Optez pour :

- Un casque où la caméra est incrustée au niveau du front, tel un œil de cyclope

- Un casque où vous aurez fixé la caméra sur le casque à l’aide de fixations adhésives. Le système de fixation s’applique sur un casque lisse et parfaitement propre. Sur un casque sale,  l'adhésif de collera mal. Une fois la fixation collée, il faudra laisser reposer 24 heures pour garantir une adhésion parfaite sur la surface. La caméra sera ensuite fixée à l'aide de dragonnes

- Un bandeau sangle réglable qui s’ajuste à tous les tours de tête et peut être porté par-dessus un casque, même ventilé sur lequel vous pourrez fixer une caméra.

La caméra

Le poids et l'encombrement ne sont pas un problème, quelque-soit la caméra. Leur utilisation est très proche d'un appareil photo numérique. Vous filmez tout et vous gardez ou non les images que vous désirez, la mémoire des caméras étant largement suffisantes pour filmer les descentes de toute journée. 

Ou fixer la caméra

Sur le haut du casque

Même si l'on pense garder la tête droite et stable, les moindres secousses sur les pistes sont inévitablement transmises au niveau de la caméra et du coup, et donc les images risquent de sauter, aussi dès que vous regarderez  à droite ou gauche, le film suivra votre regard.

Sur un côté du casque

L'avant du casque risque d’être visible sur un côté des images.

Sur le masque

Afin que l'image ne bouge pas  trop, il faut serrer fort la bande élastique, ce qui risque d’être inconfortable.

Préserver la batterie de la caméra

L'autonomie des piles est largement suffisante pour une journée de grand froid (si elles ont été rechargées mais pour préserver la batterie, ne  lancez l'enregistrement qu’en haut des pistes, puis arrêtez-le une fois que vous êtes en bas.

Pour obtenir de belles images

Evitez de filmer lorsque vous êtes dans un champ de bosses. Si la caméra est fixée Evitez les mouvements brusques de la tête.

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    sous 48 heures

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Satisfaction client

    c'est notre priorité

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande