En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer du contenu toujours plus pertinent. En savoir plus

Tampon et serviette hygiénique : attention danger !

Introduction

En âge d’avoir ses règles une question se pose : faut-il continuer à utiliser tampons et serviettes hygiéniques ? Traces de dioxines, résidus de pesticides, choc toxique : de toutes parts serviettes et tampons hygiéniques sont accusés d’être dangereux pour la santé. Faut-il continuer à les utiliser au moment de ces menstrues ? Et par quoi les remplacer ?

Faisons le point !

Tampons et serviettes hygiéniques : danger ?

avoir ses règles : tampon, serviette et coupe

Les règles 

On appelle règles, flux menstruel ou menstruations, l'écoulement sanguin qui apparait périodiquement par le vagin chez les femmes en âge de procréer, c'est-à-dire, chez la jeune fille au cours de sa puberté jusqu’à chez la femme d’une quarantaine d’années.

Serviettes hygiéniques et tampons 

Serviette périodique jetable ou protection hygiénique

Efficace et absorbante, ne se devinant plus sous le pantalon même ajustée, la serviette hygiénique semble la solution la plus facile et la moins agressive pour absorber l’écoulement sanguin.

Mais voilà que l’on y a trouvé des résidus de produits chimiques !

En fait ces serviettes sont constituées de matériaux chimiques et de cellulose et sont blanchies et stérilisées au peroxyde d’hydrogène, procédé qui laisse des résidus de dioxine, un polluant présentant une toxicité potentielle pour la santé.

Et même si les niveaux relevés sont faibles, il s’agit bien de polluant !

Serviettes ou protections hygiéniques réutilisables

Pas follement moderne et encore moins sexy une serviette réutilisable doit être lavée après usage, ce qui oblige à se balader avec un sac de stockage imperméable au cas où l’on aurait besoin de se changer.

Le lavage qui peut en dégouter certaines est facile. Il s’agit d’un rinçage à l’eau froide, suivit d’un lavage en machine. Les écolos les laveront à la main du début à la fin.

Tampons hygiéniques

Faciles à mettre, faciles à retirer, invisibles, les tampons périodiques étaient jusqu’à présent la solution préférée des femmes actives et modernes.

Le problème est que certaines femmes ont commencé à s’inquiéter de la composition du produit.

Une composition plutôt mystérieuse.

Le pire c’est qu’aucune réglementation n’oblige les fabricants à la révéler.

On sait seulement qu’un tampon est composé d’une matière synthétique ultra absorbante : la viscose.

On sait également que le tampon humidifié par le sang peut se désagréger légèrement en laissant des filaments de viscose dans le vagin, ce qui pourrait amener à une infection du vagin.

Et en analysant un tampon des chimistes ont détecté du glyphosate un herbicide et de la dioxine, une molécule produite par la combinaison de chlore et de composés organiques.

Là aussi comme pour les serviettes, même si les niveaux relevés sont faibles, un risque pour la santé n’est pas à écarter.

Tampons hygiéniques bio

Ils sont constitués uniquement de coton et ne sont pas blanchis.

C’est donc une bonne solution. Car même s’ils sont un peu plus chers, cette dépense supplémentaire n’est pas inutile.

La santé n’a pas de prix !

Le syndrome du choc toxique dû à un tampon

Il s’agit d’une intoxication violente voire mortelle causée par un staphylocoque doré présent naturellement dans le vagin.

Le tampon en lui-même n’est pas à incriminer.

Un tampon seul ne suffit pas à libérer la toxine, il faut déjà être porteur de la bactérie.

Mais parce qu’il absorbe le sang dans le vagin, parfois, et heureusement rarement, la bactérie peut proliférer et libérer des toxines dans le sang.

En gardant trop longtemps le tampon le risque de développement du staphylocoque augmente. 

Certaines personnes oublient leur tampon. D’autres le gardent toute une journée.

Par prudence ne gardez jamais votre tampon pendant plus de 8 heures, et ne portez jamais un tampon sans avoir vos règles, seulement au cas où elles pourraient arriver.

avoir ses règles : coupe menstruelle

La coupe menstruelle

Il s’agit d’une sorte de clochette, d’entonnoir en silicone souple et doux, que l’on positionne dans le vagin de façon à ce que le sang coule dedans.

La coupe menstruelle est de plus en plus en vogue.

Et c’est mérité parce que ce moyen de protection est écologique, naturel et économique, puisque l’on n’en a besoin que de deux pour alterner et qu’à condition d’en prendre soin, c’est-à-dire de les laver et les stériliser convenablement on peut les garder pendant plusieurs années.

 

Maintenant vous voilà informées, à vous donc de voir ce qui vous convient le mieux !

 

Nous vendons à la Boutique Toutpratique :

Tampon en coton bio super avec applicateur boite de 14

Tampon en coton bio - régulier avec applicateur- boite de 18

Serviette hygiénique ultra-fine jour – boite de 10...

Serviette ultra-fine nuit – boite de 10.

Coupe menstruelle Becup Taille 1 - 1 unité

Coupe menstruelle Becup Taille 2 - 1 unité

tampon, serviette et coupe menstruelle

 

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande