En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer du contenu toujours plus pertinent. En savoir plus

Pollution de l’air : 10 mesures pour s'en protéger.

Introduction

En Ille-et-Vilaine, aujourd’hui, jeudi 16 novembre, les niveaux moyens en particules fines ont dépassé le premier seuil de pollution, avec un indice de 8 sur une échelle de 10. A Marseille on s’alarme de la pollution de l'air dans les ports méditerranéens.  A Paris, on vient d’annoncer un nouveau pic de pollution atmosphérique, au point que la mairie propose la gratuité du stationnement et promet d'autres mesures complémentaires les jours qui viennent en fonction de l’évolution de la situation. Et il n’y a pas qu’en France que l'indice de qualité de l'air s’est dégradé. New Delhi, en Inde, est en état d’urgence sanitaire. Un brouillard épais et toxique fait suffoquer Indiens et touristes. La concentration dans l'air de particules fines atteint 20 à 30 fois supérieure au seuil d'alerte, résultat : 15 000 personnes hospitalisées ! Découvrez à quel point ces épisodes de pollution atmosphériques sont dangereux sur notre santé et celle de notre famille et surtout que faire pour s’en protéger.

10 astuces pour se protéger de la pollution de l’air

comment se protéger et protéger enfant de la pollution

Que risque-t-on lors d’un pic de pollution

A court terme,

une exposition de quelques heures à quelques jours, la pollution atmosphérique est responsable d’allergies, crises d’asthme, irritation de la gorge, des yeux et du nez, crises d’asthme, exacerbation de troubles cardio-vasculaires et respiratoires surtout chez les jeunes enfants et les personnes fragiles : femmes enceintes, personnes de plus de 65 ans ou souffrant de pathologies cardio-vasculaires ou encore immunodéprimées.

A long terme,

si on est exposé à la pollution de l’air pendant plusieurs années, on risque des cancers, des pathologies cardiovasculaires et respiratoires, des troubles neurologiques et du développement, etc. …

La pollution même si elle régresse tue en France 48 000 personnes par an.

Pollution de l’air : 10 mesures pour s'en protéger

On ne peut pas agir sur la qualité de l’air extérieur, mais on peut :

1 - Recommander aux femmes enceintes, aux personnes de plus de 65 ans, aux asthmatiques, etc…

de limiter leurs activités physiques et sportives à l'extérieur, ainsi que les leurs déplacements sur les grands axes routiers et leurs abords en période de pointe.

2 -Protéger ses enfants 

En ne les sortant pas les jours de pic de pollution,

Mais aussi en leur faisant respirer au moins chez eux, à la maison, un air sain.

Pour respirer un air sain à la maison

3 - Evitez les déodorants chimiques et bougies odorantes 

Sans jamais éliminer les mauvaises odeurs, mais en les masquant, bougies, encens, sprays et autres parfums d’ambiance dégradent la qualité de l'air intérieur, émettent des composés organiques volatiles (COV), substances irritantes, perturbateurs endocriniens, allergènes voire cancérogènes.

Remplacez-les par des huiles essentielles.

4 - Nettoyez sans polluer

La poussière chargée de tous les contaminants qui traînent avant de retomber peut avoir de graves conséquences sur les voies respiratoires.

Les personnes âgées et les personnes allergiques sont les plus gravement touchées.

Pour respirer un air convenable faites la poussière sur les meubles ou deux fois par semaine, à l’aide d’un chiffon humidifié de quelques gouttes d’eau et ne balayez jamais les sols. En balayant un sol vous ne ferez que déplacer la poussière.

Passez plutôt deux fois par semaine l'aspirateur ou encore un balai microfibre humide.

5 - Faites attention aux produits ménagers que vous achetez

Certains produits ménagers courants, surtout ceux en aérosol, contiennent des composés chimiques dangereux, dangereux pour l’environnement et responsables d'allergies et de lésions pulmonaires.

Ne vous servez que de produits d’entretien naturels et écologiques : eau, vinaigre blanc, bicarbonate, cristaux de soude, alcool, citron, huile essentielle…

Ou faites-vous-même vos produits maison, en suivant les recettes de l’article de Toutpratique :

FAIRE SES PRODUITS D’ENTRETIEN 

6 - Ne chauffez pas trop votre maison l’hiver

L’hiver ne chauffez le séjour qu’à moins de 20°C et dans les chambres qu’autour de 17-19°. Au-delà l’air devient trop sec et les acariens, sources de réactions allergiques se développent à vitesse grand V.

Et faites attention à votre installation de chauffage

Toutes les installations de chauffage sont plus ou moins nocives pour l’air que l’on respire et l’environnement, surtout si on ne les entretient pas régulièrement.

7 - Ne laissez pas entrer la fumée de cigarette chez vous

Une personne qui fume une douzaine de cigarettes à la maison inhale 645 milligrammes de benzène (et en fait profiter ses amis ou sa famille) alors qu'en ville, les jours de pollution moyenne, on n'en respire que 160 milligrammes !

Fumer dans un lieu clos, c'est comme fumer deux fois !

La fumée de cigarette est le premier polluant présent dans les logements.

Une cigarette contient plus de 3000 substances dangereuses.

Présentes dans la fumée ces substances toxiques sont libérées puis absorbées par les revêtements et l’ameublement.

Et ni un purificateur d'air ni des bougies odorantes ne détruisent pas leurs effets nocifs.

Ils masquent seulement l'odeur du tabac froid.

Protégez-vous, protégez votre famille, fumez ou demandez que l’on fume dehors.

8 - Optez pour un aménagement simple et naturel

Préférez les meubles en bois brut ou en bois massif à ceux qui sont en contre-plaqué ou en aggloméré.

Parfois ils peuvent dégager des substances chimiques pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines après l'ouverture de l'emballage, provoquant fatigue, céphalées, irritations des yeux et des voies respiratoires (sensation de nez bouché, rhinites.

Par prudence aérez largement la chambre à l’arrivée du meuble.

Certains tissus des canapés contiennent du formaldéhyde, un composé organique volatil qui peut irriter les yeux et causer des troubles respiratoires.

Certaines moquettes et tapis libèrent des substances, susceptibles d'entraîner des gênes respiratoires.

Oubliez le parquet stratifié, optez pour un plancher en bois, un revêtement en fibre naturel ou un sol en pierre.

Soyez vigilent sur les décapants, les colles, la peinture.

Optez pour les peintures à base de latex ou d'eau qui ne laissera pas échapper du formaldéhyde à chaque fois que vous planterez un clou ou une vis.

puficateur toutpratique

9 - Profitez d’un air pur et plus sain, grâce à un purificateur

Le purificateur d'air Aeramax®, ultra silencieux, garanti 3 ans, peut purifier une pièce d'environ 18m³ ou de 45m².

Il a la capacité d’éliminer 99.97% des particules nocives de l’air potentiellement nocives de la maison : polluants, poussières, germes, moisissures, pollen.

Invisibles à l’œil nu ces particules peuvent aggraver des allergies, propager des virus et créer des odeurs.

Les purificateurs d’air AERAMAX® éliminent 99.97% des particules nocives de l’air.

10 - Aérez ?

Le meilleur purificateur d'air existant est l'air frais sauf mais pas les jours d’épisode de pollution, surtout si l’on est une personne fragile.

Sinon les autres jours aérez le plus possible, en ouvrant grand les fenêtres plusieurs fois par jour et surtout après une douche et pendant le lavage et le séchage du linge.

pollution que faire ?

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    Colis disponible sous 24h →

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande