Echec scolaire

Introduction

Enfant en échec scolaire que faire ? Un enfant qui travaille mal à l'école est peut être un enfant qui a des problèmes dans sa famille ou à l’école. La première chose à faire est donc d'en parler avec lui. Peut-être qu'il voit mal, qu'il entend mal ou qu'il a du mal à se concentrer ...

10 personnes valident cette astuce
ça a marché pour moi
Je valide
Le pack qui me sauve tout de suite
Expédition sous 48H
Le Guide du Savoir Vivre : tout bien dire et faire
9,41 € au lieu de 9,90 €
J'achete
Expédié sous 48h

10 personnes

ont trouvé cette astuce utile, et vous ?

ça a marché pour moi
Je valide
pub gauche

Enfant en échec scolaire que faire ? Un enfant qui travaille mal à l'école est peut être un enfant qui a des problèmes dans sa famille ou à l’école. La première chose à faire est donc d'en parler avec lui. Peut-être qu'il voit mal, qu'il entend mal ou qu'il a du mal à se concentrer et que ce qu'on lui apprend à l'école ne l'intéresse pas. Quoi qu'il en soit ne le laisser pas sortir du système scolaire. Sans diplôme, sans formation, comme un jeune sur cinq actuellement, il aura du mal à s'en sortir. Découvrez des conseils pour lutter contre l'échec scolaire.

Echec scolaire

                   échec scolaire     

Mauvaises notes

Si les notes de votre enfant dégringolent, n'attendez pas que l'on vous convoque ! 

Réagissez si la scolarité de votre enfant vous préoccupe, s’il est en échec scolaire demandez au plus vite à rencontrer ses enseignants.

La réussite de la scolarité de votre enfant peut dépendre du dialogue qui peut s'établir entre les professeurs et vous et de votre implication dans l'accompagnement de sa scolarité.

Enfant qui travaille mal

Demandez un rendez-vous à sa maitresse ou son professeur.

Lors de ce rendez-vous n’accusez ni le professeur, ni votre enfant.

Ecoutez d’abord ce que l’on a à vous dire.

Ne soyez pas vexé si on juge mal votre enfant.

N’élevez jamais la voix.

Soyez toujours respectueux.

Le travail d'une maitresse ou d'un professeur n'est pas toujours facile. 

Entendez calmement son opinion. 

Mais surtout que cela ne vous empêche pas de défendre votre enfant, d’expliquer les difficultés qu’il rencontre à l'école ou dans sa famille, ou que vous rencontrez avec lui. Soyez son avocat.

Que dire au professeur

L’important est de demander plutôt au professeur quels conseils il peut vous donner afin que vous puissiez épauler votre enfant afin qu’il travaille mieux. 

La phrase à dire est celle-là : « comment pouvons-nous aider tous les deux mon enfant".

Plutôt qu’un ennemi, faites du professeur un interlocuteur de qualité, un conseillé qui va permettre à votre enfant d’avancer. 

Mettez ensemble un protocole.

Et reprenez rendez-vous quelque temps après pour faire le point.

un livre sur la tête d'un enfant

L'enseignant est braqué contre votre enfant

Si le maitre ou le professeur ne tient que des propos négatifs et humiliants sur votre enfant, refuse d’entendre vos arguments, et même vous recevoir et si votre enfant déteste son professeur au point de ne plus vouloir aller à l’école, demandez un rendez-vous au directeur ou à la directrice de l’établissement.

Rendez-vous avec le directeur ou à la directrice.

Lors de ce rendez-vous ne tenez aucun propos négatifs contre le professeur.

Mais expliquez calmement ce que votre enfant ressent.

Et là aussi demandez conseils.

Mais si la direction est  très négative envers votre enfant, peut-être pourrez-vous penser à le changer d'école.

Attention

N'appelez pas le professeur :
« Monsieur le professeur ». Ce terme est réservé aux professeurs
d'université
Ni « professeur untel ». Ce terme est réservé aux professeurs de
médecine
Appelez tout simplement le professeur :
Monsieur ou Madame.


Remotiver un enfant qui ne veut pas apprendre

Oubliez la colère, les coups, la force ou les menaces, ça ne sert à rien, qu'à couper votre enfant de sa famille.

Essayez plutôt de comprendre ce qui se passe.

Ne jamais oublier qu’un élève en décrochage est souvent en révolte contre ses profs et sa famille parce qu'il est un enfant désorienté, incapable de réfléchir, et surtout n’ayant aucune estime pour lui.

Il n'aime pas l'école ?

Voyez avec lui ce qui l'intéresse, demandez-lui de se projeter dans l'avenir, de dire ce qu'il souhaiterait devenir.

Il n'en sait rien ?

S'il aime les ordinateurs et les jeux vidéos, proposez-lui d'apprendre à coder.

S'il aime la cuisine ou la mécanique ou le sport, voyez s'il ne peut pas faire un stage pendant les vacances.

Rien n'est jouer !

Parfois, en trouvant ce qu'il aime, on peut se transformer.

En ayant une perspective d'avenir un jeune peut se mettre à travailler pour pouvoir accéder à son rêve.

Changer d'école

Parfois, un changement d'amis, de professeurs, d'établissement peut être salutaire pour un enfant.

Mais si dans une autre école votre enfant rencontre les mêmes problèmes, une consultation chez un psy risque d'être nécessaire.

Enfant en échec scolaire violent

La pratique de la méditation, du yoga ou de la sophrologie peut faire beaucoup de bien à un jeune, au moins pour le calmer et le recentrer.

Mais le plus important, c'est de redonner confiance en lui à votre enfant.

Un enfant qui a confiance en lui, qui sait ce qu'il veut, qui a appris à réfléchir, et penser par lui-même est rarement en échec scolaire.

Cette astuce vous a été utile ?

10 personnes valident cette astuce
ça a marché pour moi
Je valide

Commentaires

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils apparaîtront suite à validation de la rédaction.


Aucun commentaire

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande