Obésité – comment éviter à votre enfant de trop grossir

Claudine de Tout Pratique
De Claudine Wayser Actualisé le 3 décembre 2019
Introduction

L’obésité de l’enfant est en progression. On compte 124 millions d'enfants obèses dans le monde c’est-à-dire dix fois plus qu'il y a 40 ans. Les pays les plus touchés sont certaines îles de Polynésie, les Etats-Unis, l’Egypte et l’Arabie saoudite. En France, l'obésité atteint 9,6% des adultes mais aussi 12% des enfants. L’obésité infantile a doublé en 10 ans. 1 enfant sur 5 est en surcharge pondérale et 3,5% sont obèses. Ces chiffres sont en constante augmentation. Votre enfant est un peu en surpoids ? Faites-en sorte de... 

Sommaire

L’obésité de l’enfant est en progression. On compte 124 millions d'enfants obèses dans le monde c’est-à-dire dix fois plus qu'il y a 40 ans. Les pays les plus touchés sont certaines îles de Polynésie, les Etats-Unis, l’Egypte et l’Arabie saoudite. En France, l'obésité atteint 9,6% des adultes mais aussi 12% des enfants. L’obésité infantile a doublé en 10 ans. 1 enfant sur 5 est en surcharge pondérale et 3,5% sont obèses. Ces chiffres sont en constante augmentation. Votre enfant est un peu en surpoids ? Faites-en sorte de ne pas le laisser grossir davantage ! Il en est de votre responsabilité de parent. Car en le maintenant à une corpulence normale vous le protégerez contre le risque d’une maladie grave. Découvrez 16 conseils pour éviter à votre enfant de devenir trop gros.

Obésité : comment l’éviter ?

L’obésité de l’enfant est en progression. On compte 124 millions d'enfants obèses dans le monde c’est-à-dire dix fois plus qu'il y a 40 ans. Les pays les plus touchés sont certaines îles de Polynésie, les Etats-Unis, l’Egypte et l’Arabie saoudite. En France, l'obésité atteint 9,6% des adultes mais aussi 12% des enfants. L’obésité infantile a doublé en 10 ans. 1 enfant sur 5 est en surcharge pondérale et 3,5% sont obèses. Ces chiffres sont en constante augmentation. Votre enfant est un peu en surpoids ? Faites-en sorte de ne pas le laisser grossir davantage ! Il en est de votre responsabilité de parent. Car en le maintenant à une corpulence normale vous le protégerez contre le risque d’une maladie grave. Découvrez 16 conseils pour éviter à votre enfant de devenir trop gros. Obésité : comment l’éviter ? Enfant obèse = danger Puisque le surpoids augmente aussi les risques de maladie chroniques, comme le diabète ou certaines maladies cardiovasculaires, sans priver vraiment votre enfant, suivez ces conseils. 16 conseils pour éviter à votre enfant de trop grossir 1 – Prévoyez des activités pendant tout le temps libre de votre enfant Un enfant qui s’embête mange entre les repas. Le pédiatre spécialisé en obésité Véronique Nègre a d’ailleurs identifié l’ennui comme un facteur déclencheur de l’obésité chez l’enfant. Besoin d’idée pour occuper votre fils ou votre fille ? Votre région et votre ville peuvent vous aider -Consultez les activités proposées par votre mairie, la MJC (Maison des jeunes et de la culture) près de chez vous. Il existe une MJC dans chaque région de France. -Demandez à votre bibliothèque municipale quelles animations sont prévues pour les enfants. Inscrivez-vous aux newsletters familiales Il existe aussi des newsletters relayant les loisirs en famille du moment comme familiscope. 2 - Repas en famille et à table Prenez le temps de manger avec votre enfant, à table en famille, et si possible en évitant de regarder la télévision pendant les repas. 3 - Apprenez à votre enfant à mastiquer Pour que votre enfant se sente rassasié, il faut qu’il mastique convenablement chaque bouchée de son repas. En mangeant trop vite et machinalement, sans même apprécier ce qu’il mange, il pourrait manger plus qu’il ne le devrait. Demandez-lui par exemple de reconnaître la cuisson (au four ou à la poêle ?), l’assaisonnement (citron, épice ?), le nom du poisson, etc. 4 – Avant de passer à table Décidez vous-même de l’heure du repas Déterminez vous seul l’heure du repas, des collations. Essayez de manger avec votre enfant le plus souvent possible Choisissez vous-même le menu Identique pour toute la famille. C’est la clé pour tenir une nouvelle habitude : l’élan de groupe ! Achetez des légumes frais ou surgelé nature sans aucune préparation. Ajoutez du beurre ou de l’huile vous-même après la cuisson. Ainsi vous seul contrôlez la quantité de matière grasse. Grâce à vous fini les sucres cachés qui font grossir 2 fois plus ! Les graisses ajoutées dans les plats emballés renferment des sucres cachés qui font encore plus grossir sans être rassasié pour autant. 5 – Préparez le menu Tous les jours Avec 2 légumes différents C’est le moyen d’offrir un choix à votre enfant. Ainsi vous donnez à votre enfant de nouvelles habitudes. 1 fois par semaine Avec le plat préféré de votre enfant même s’il est riche. Votre enfant aime les pizzas ? Faites-les vous-même. Il suffit juste de garnir une pâte à pain d’un peu de fromage et de sauce tomate. - Des burgers Là aussi, pas question de le priver de ce qu’il aime. Mais un repas par semaine ça suffit. A table servez-lui juste une fois par semaine - du saucisson et du pâté. Qui sont bien trop gras et trop salé pour en manger plus d’une fois chaque semaine. - des frites Une fois par semaine ça suffit. 6 – A table Laissez votre enfant choisir lui-même le légume et la quantité En lui donnant la sensation de décider lui-même vous créez la motivation. Votre enfant ne veut aucun des légumes du menu ? Libre à lui de choisir s’il en mange ou pas. Même menu pour tout le monde ! Cela vaut pour tous. Au bout de quelques repas, il se laissera entraîner par l’élan familiale. Servez à votre enfant une alimentation saine et peu calorique - Du poulet, des volailles ou du lapin rôtis, sans ajouter de matière grasse, mais juste en piquant un peu partout la peau de la volaille à la fourchette. Résultat : la peau se transforme en sauce à la fin de la cuisson. Et surtout la peau qui reste est devenue craquante rien qu’en la trouant. - Des brochettes de poisson, sans mayonnaise. - Des omelettes aux herbes, aux tomates. - Des pâtes à la tomate, aux aubergines ou aux champignons, sans crème fraîche. - Des choux fleur en gratin. - Des endives braisées au jambon. - Des légumes verts cuits vapeur servis avec juste un filet d’huile d’olive. - Des salades composées avec une salade craquante, des fruits et des œufs durs. Le craquant donne de quoi mâcher et donne la sensation d’estomac rempli. L’œuf, lorsqu’ils sont cuits dans l’eau bouillante 10 minutes, est ce qui rassasie le plus vite. Il est aussi très peu calorique avec 70 calories, soit moitié moins qu’une tranche de poisson ! - Des salades de fruits. - Du fromage blanc et des yaourts. - Des compotes. 7 – Eloignez les pousses au crime Qui font grossir sans nourrir comme : - Du Ketchup Le ketchup est bien trop riche en sucre. - Du pain Le pain c’est bon pour la santé, mais si votre enfant a tendance à grossir, évitez de lui en proposer. - Des plats industriels Les plats en sauce tout fait que l’on trouve dans les grandes surfaces sont pauvres en nutriments et très caloriques. Or les nutriments, autrement dit les fibres, rassasient. Par conséquent sans eux on a beau emmagasiner des calories, l’estomac crie famine ! - Des pizzas toute faites Les plats préparés emballées renferment des sucres cachés en plus des graisses qui font encore plus grossir. - Trop de fromage Le fromage est gras et salé. - Des glaces, biscuits et gâteaux Si votre enfant aime les glaces, proposez-lui des sorbets. S’il aime les plats sucrés, proposez-lui des fruits, des yaourts ou du fromage blanc sucrés avec un peu de miel. - Des sodas A table, un enfant ne devrait boire que de l’eau. 8 - Préparez la juste quantité pour toute la famille Comme vous laissez votre enfant se servir tout seul, prévoir le compte juste pour toute la famille est le moyen d’empêcher la tentation de se resservir. On réfléchit à 2 fois avant de finir le plat si tout le monde n’est pas servi ! Quantité recommandée pour un enfant de 4 à 6 ans -1/2 de tasse de riz cuit, pate cuite, céréales cuites ou légumes cuit. -1/4 de tasse de fruit sec -60 grammes de fromage -90 grammes de viande, volaille ou poisson ou 2 œufs Photo sucette 9 - Continuez à proposer des friandises En petite quantité et 2 fois par semaine maximum. Si votre enfant ne comprend pas expliquez que pour vous comme lui, le sucre est bon pour la santé en petite quantité. Les douceurs ne sont simplement pas des aliments de tous les jours. Ainsi vous évitez de diaboliser le sucre pour que notre enfant reste bien dans ses basquets, avec les mêmes joies que tout le monde devant sa gourmandise préférée. 10 - Ne laissez pas votre enfant des heures devant un écran L’Université d’Helsinki l’a prouvé, plus un enfant reste devant la télé ou une console, plus il grignote. Maximum 1 à 2 heures de télévision, vidéo sur YouTube, réseaux sociaux ou jeux vidéo au total par jour. 11 - Faites en sortes qu’il ne soit pas tenté de grignoter Boire de l'eau par exemple est un bon moyen pour faire passer une envie de sucre. Votre exemple est plus fort que tous les discours : buvez vous-même de grand verre d’eau devant votre enfant. Ne laissez plus dans le frigo ou les placards - De la glace ou des entremets au chocolat. - Des tablettes de chocolat. - Des biscuits et autres sucreries. - Des chips. - Des sodas. 12 – Si vous le trouvez en train de grignoter Ne le grondez surtout pas. Essayez plutôt de voir avec lui comment l’aider à surmonter ses envies de sucre. 13 - Faites la cuisine avec votre enfant Et pendant que vous ferez ensemble la cuisine expliquez-lui pourquoi cet aliment est bon pour sa santé, contrairement à d’autres. Photo foot 14 - Sortez avec votre enfant ou faites-lui faire du sport Un enfant a besoin d’activité physique, pour ne pas grossir, il faut qu’il bouge et se dépense. Faites faire du foot à votre enfant, du roller, de la trottinette, de la natation. Organisez des promenades en famille le week-end. Pour motiver votre enfant - Faites la course avec votre enfant - Lancez à votre enfant et vous des défis : qui arrivera à l’étang à cloche pied le 1er ? Faites la revanche sur l’autre pied, etc. Votre enfant refuse Cherchez « une monnaie d’échange » qui lui fasse plaisir pour le motiver. Par exemple en échange proposez lui de choisir l’activité qui lui fait plaisir samedi prochain. Il choisit de jouer aux jeux vidéo samedi prochain ? Pourquoi pas, si vous en profitez pour lui demander de vous apprendre aussi le temps d’une partie. D’ailleurs une étude américaine très sérieuse menée par l’université Brown montrent que les enfants qui jouent régulièrement aux jeux vidéo ont de meilleures notes à l’école que les enfants qui n’y jouent pas du tout. Nos enfants amélioreraient leur capacité à résoudre des problèmes, notamment en mathématiques. Attention les effets s’inversent si notre enfant y joue 3 heures d’affilée ! Votre enfant n’aime pas sortir Offrez-lui une corde à sauter ou mettez une musique entraînante et dansez avec lui. 15 - Encouragez votre enfant Insufflez-lui l’envie de prendre soin de lui et de son corps. A chaque fois qu’il fait un effort faites-lui part de votre admiration. Félicitez-le de son courage. Dites-lui souvent à quel point vous le trouvez beau et que vous l’aimez. Un enfant qui se sent aimé se prendra mieux en charge qu’un autre qui se sent rejeté parce que l’on se moque de lui. 16 – Persévérez Enfants ou adulte il faut compter 2 à 3 semaines pour qu’une nouvelle habitude devienne une routine sans effort. Les félicitations à distribuer, elles seraient aussi pour vous les parents ! Car il faut beaucoup de temps et de patience pour changer ses habitudes, s’occuper des enfants et cuisiner, surtout quand on rentre tard le soir, fatigué, à la maison.

16 conseils pour éviter à votre enfant de trop grossir

Enfant obèse = danger

Puisque le surpoids augmente aussi les risques de maladie chroniques, comme le diabète ou certaines maladies cardiovasculaires, sans priver vraiment votre enfant, suivez ces conseils.

1 – Prévoyez des activités pendant tout le temps libre de votre enfant

Un enfant qui s’embête mange entre les repas

Le pédiatre spécialisé en obésité Véronique Nègre a d’ailleurs identifié l’ennui comme un facteur déclencheur de l’obésité chez l’enfant.

Besoin d’idée pour occuper votre fils ou votre fille ?

Votre région et votre ville peuvent vous aider

-Consultez les activités proposées par votre mairie, la MJC (Maison des jeunes et de la culture) près de chez vous. Il existe une MJC dans chaque région de France.

-Demandez à votre bibliothèque municipale quelles animations sont prévues pour les enfants.

Inscrivez-vous aux newsletters familiales

Il existe aussi des newsletters relayant les loisirs en famille du moment comme familiscope.

2 - Repas en famille et à table

Prenez le temps de manger avec votre enfant

A table en famille, et si possible en évitant de regarder la télévision pendant les repas.

3 - Apprenez à votre enfant à bien mâcher

Mastiquer pour être repu

Pour que votre enfant se sente rassasié, il faut qu’il déguste et mâche convenablement chaque bouchée de son repas.

En gobant machinalement, sans même réfléchir à ce qu’il avale, il pourrait manger plus qu’il ne le devrait.

Demandez-lui par exemple de reconnaître la cuisson (au four ou à la poêle ?), l’assaisonnement (citron, épice ?), le nom du poisson, de donner une note à la cuisson etc.

4 – Avant de passer à table

Décidez vous-même de l’heure du repas

Déterminez vous seul l’heure du repas, des collations.

Essayez de manger avec votre enfant le plus souvent possible

Choisissez vous-même le menu

Identique pour toute la famille.

C’est la clé pour tenir une nouvelle habitude : l’élan de groupe !

Achetez des légumes frais ou surgelé nature sans aucune préparation. Ajoutez du beurre ou de l’huile vous-même après la cuisson. Ainsi vous seul contrôlez la quantité de matière grasse.

Grâce à vous, fini les sucres cachés qui font grossir 2 fois plus !

Les graisses ajoutées dans les plats emballés renferment des sucres cachés qui font encore plus grossir sans être rassasié pour autant.

5 – Préparez le menu

Tous les jours avec 2 légumes différents

C’est le moyen d’offrir un choix à votre enfant. Ainsi vous donnez à votre enfant de nouvelles habitudes.

1 fois par semaine avec le plat préféré de votre enfant

Préparez sa recette favorite même.

Votre enfant aime les pizzas ? Faites-les vous-même. Il suffit juste de garnir une pâte à pain d’un peu de fromage et de sauce tomate.

- Des burgers

Là aussi, pas question de le priver de ce qu’il aime.

Mais un repas par semaine ça suffit.

A table servez-lui juste une fois par semaine

- du saucisson et du pâté.

Qui sont bien trop gras et trop salé pour en manger plus d’une fois chaque semaine.

- des frites

Lors d'un seul repas hebdomadaire ça suffit.

brochette-de-saumon-poivron-rouge-poivron-vert-oignon

6 – A table

Laissez votre enfant se servir lui-même 

En lui donnant la sensation de décider lui-même vous créez la motivation.

Votre enfant ne veut aucun des légumes du menu ? Libre à lui de choisir s’il en mange ou pas. Même menu pour tout le monde ! Cela vaut pour tous. Au bout de quelques repas, il se laissera entraîner par l’élan familiale.

Servez des plats sains et peu calorique

- Du poulet, des volailles ou du lapin rôtis, sans ajouter de matière grasse, mais juste en piquant un peu partout la peau de la volaille à la fourchette.

Résultat : la peau se transforme en sauce sans huile ni beurre. Et surtout la peau qui reste est devenue craquante rien qu’en la trouant. 

- Des brochettes de poisson, sans mayonnaise.

- Des omelettes aux herbes, aux tomates.

- Des pâtes à la tomate, aux aubergines ou aux champignons, sans crème fraîche.

- Des choux fleur en gratin.

- Des endives braisées au jambon.

- Des légumes verts cuits vapeur servis avec juste un filet d’huile d’olive.

- Des salades composées avec une salade craquante, des fruits et des œufs durs.

Le craquant donne de quoi mâcher et donne la sensation d’estomac rempli.

L’œuf, lorsqu’il est cuis dans l’eau bouillante 10 minutes, est ce qui rassasie plus vite. Il est aussi très peu calorique avec 70 calories, soit moitié moins qu’une tranche de poisson !

- Des salades de fruits.

- Du fromage blanc et des yaourts.

- Des compotes.

7 – Eloignez les pousses au crime

Qui font grossir sans nourrir comme

- Du Ketchup

Le ketchup est bien trop riche en sucre.

- Du pain

Le pain c’est bon pour la santé, mais si votre enfant a tendance à grossir, évitez de lui en proposer.

- Des plats industriels

Les plats en sauce tout fait que l’on trouve dans les grandes surfaces sont pauvres en nutriments et très caloriques.

Or les nutriments, autrement dit les fibres, rassasient.

Par conséquent sans eux on a beau emmagasiner des calories, l’estomac crie famine !

- Des pizzas toute faites

Les plats préparés emballées renferment des sucres cachés en plus des graisses qui font encore plus grossir.

- Trop de fromage

Le fromage est gras et salé.

- Des glaces, biscuits et gâteaux

Si votre enfant aime les glaces, proposez-lui des sorbets.

S’il aime les plats sucrés, proposez-lui des fruits, des yaourts ou du fromage blanc sucrés avec un peu de miel.

- Des sodas

A table, un enfant ne devrait boire que de l’eau.

8 - Préparez la juste quantité pour toute la famille

Pour pousser à se servir raisonnablement 

Comme vous laissez votre enfant se servir tout seul, prévoir le compte juste pour toute la famille est le moyen d’empêcher la tentation de se resservir. On réfléchit à 2 fois avant de finir le plat si tout le monde n’est pas servi !

Quantité recommandée pour un enfant de 4 à 6 ans

-1/2 tasse de riz cuit, pâte cuite, céréales cuites ou légumes cuit.

-1/4 de tasse de fruit sec

-60 grammes de fromage

-90 grammes de viande, volaille ou poisson ou 2 œufs

garçon-blond-souriant-une-sucette-à-la-main

9 - Continuez à proposer des friandises

En petite quantité et 2 fois par semaine maximum

Si votre enfant ne comprend pas expliquez que pour vous comme lui, le sucre est bon pour la santé en petite quantité.

Dites-lui que les douceurs ne sont simplement pas des aliments de tous les jours.

Ainsi vous évitez de diaboliser le sucre pour que votre enfant reste bien dans ses baskets, avec la même joie que ses copains de classe devant leur gourmandise préférée.

10 - Maximum 1 à 2 heures devant un écran 

Etre seul devant un écran pousse au grignotage 

L’Université d’Helsinki l’a prouvé, plus un enfant reste devant la télé ou une console, plus il grignote.

Ne laissez pas votre enfant plus de 2 heures au total par jour devant la télévision, les vidéos sur YouTube, les réseaux sociaux ou jeux vidéo.

11 - Faites en sortes qu’il ne soit pas tenté de grignoter

Ne laissez plus dans le frigo ou les placards

- De la glace ou des entremets au chocolat.

- Des tablettes de chocolat.

- Des biscuits et autres sucreries.

- Des chips.

- Des sodas.

12 – Si vous le trouvez en train de grignoter

Ne le grondez surtout pas

Essayez plutôt de voir avec lui comment l’aider à surmonter ses envies de sucre (trouver une occupation, etc.).

Boire de l'eau par exemple est un bon moyen pour faire passer une envie de sucre. Votre exemple est plus fort que tous les discours : buvez vous-même de grand verre d’eau devant votre enfant.

13 - Faites la cuisine avec votre enfant

Expliquez à quoi sert ce légume ou cette viande dans notre corps

Et pendant que vous ferez ensemble la cuisine expliquez-lui pourquoi cet aliment est bon pour sa santé, contrairement à d’autres.

père-jouant-au-football-avec-sa-fille

14 - Sortez avec votre enfant ou faites-lui faire du sport

Un enfant a besoin d’activité physique pour ne pas grossir

Il faut qu’il bouge et se dépense.

Faites faire du foot à votre enfant, du roller, de la trottinette, de la natation.

Organisez des promenades en famille le week-end.

Pour motiver votre enfant

- Faites la course avec votre enfant

- Lancez à votre enfant et vous des défis : qui arrivera à l’étang à cloche pied le 1er ? Faites la revanche sur l’autre pied, etc.

Votre enfant refuse 

Cherchez « une monnaie d’échange » qui lui fasse plaisir pour le motiver. Par exemple en échange proposez lui de choisir l’activité qui lui fait plaisir samedi prochain.

Il choisit de jouer aux jeux vidéo samedi prochain ? Pourquoi pas, si vous en profitez pour lui demander de vous apprendre aussi le temps d’une partie.

D’ailleurs une étude américaine très sérieuse menée par l’université Brown montrent que les enfants qui jouent régulièrement aux jeux vidéo ont de meilleures notes à l’école que les enfants qui n’y jouent pas du tout.

Nos enfants amélioreraient leur capacité à résoudre des problèmes, notamment en mathématiques.

Attention les effets s’inversent si notre enfant y joue 3 heures d’affilée !

Votre enfant n’aime pas sortir 

Offrez-lui une corde à sauter ou mettez une musique entraînante et dansez avec lui.

15 - Encouragez votre enfant

Insufflez-lui l’envie de prendre soin de lui et de son corps

A chaque fois qu’il fait un effort faites-lui part de votre admiration.

Félicitez-le de son courage.

Dites-lui souvent à quel point vous le trouvez beau et que vous l’aimez.

Un enfant qui se sent aimé se prendra mieux en charge qu’un autre qui se sent rejeté parce que l’on se moque de lui.

16 – Persévérez

Au moins 15 jours

Enfants ou adulte il faut compter 2 à 3 semaines pour qu’une nouvelle habitude devienne une routine sans effort.

Les félicitations à distribuer, elles seraient aussi pour vous les parents !

Car il faut beaucoup de temps et de patience pour changer ses habitudes, s’occuper des enfants et cuisiner, surtout quand on rentre tard le soir, fatigué, à la maison.

  • Livraison offerte

    en France à partir de 50€

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 83

    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande