Maladie de Dupuytren - comment traiter le mal au doigt et à la main

Claudine de Tout Pratique
De Claudine Wayser Actualisé le 12 juin 2019
Introduction

Mal aux doigts, mal à la main ? Et si vous aviez un Dupuytren, cette  maladie qui contractent les doigts et  déforme la paume de la main par des bosses? Avant d’envisager une chirurgie de la main, sachez que d’autres alternatives peuvent être envisagées. Découvrez tous les traitements existants pour soigner ...

Sommaire

Mal aux doigts, mal à la main ? Et si vous aviez un Dupuytren, cette  maladie qui contractent les doigts et  déforme la paume de la main par des bosses? Avant d’envisager une chirurgie de la main, sachez que d’autres alternatives peuvent être envisagées. Découvrez tous les traitements existants pour soigner la maladie de Dupuytren ou contracture de dupuytren.

Mal au doigt mal à la main

mal à la main

Maladie de dupuytren ?

Des petits nodules épais sont apparus à l’intérieur de la paume de votre main ?

Cette bosse indique un début de la maladie de Dupuytren. 
 

La maladie de Dupuytren ou "maladie du cocher"

Cette maladie est appelée Dupuytren du nom de Guillaume Dupuytren, chirurgien réputé, parce qu’il décrivit le premier  en 1832, cette affection, après avoir observé les doigts recroquevillés  de son cocher.

Cause de la maladie de Dupuytren 

Certains médecins pensent qu’il s’agit d’un problème génétique, d’autres que cette maladie est liée à l’alcoolisme, d’autres encore au stress.

Les médecins disent que le travail manuel n'est pas responsable de la maladie de Dupuytren, mais là aussi c’est rien n’est prouvé.

Car personne ne connait bien la cause de cette maladie et donc la façon de la traiter. Pour le moment aucun traitement n’est recommandé pour en guérir. Certaines méthodes sont étudiées, et heureusement certains remèdes fonctionnent pour certains malades.

Remarquons tout de même qu’aujourd’hui en France on dénombre environ 1 million de personnes touchées par cette affection.

dupuytren

Début de Dupuytren : que faire ?

Prenez rendez-vous chez un rhumatologue, spécialiste de la main.

Sans doute lors de cette première visite, puisque la maladie est au début, le médecin ne pourra faire grand-chose, à  part, si vous souffrez, de procéder à une injection de corticoïde qui vous soulagera. 

Mais surtout il vous demandera de surveiller l'évolution de la maladie.

Surveiller l’évolution de la maladie de Dupuytren

Toutes les semaines posez votre main sur une table, bras tendu au-dessus, main et bras formant un angle droit. Si l’un des doigts ne peut s’aplatir parce qu’il est  trop contracté, là reprenez rendez-vous.

Un début de rétraction des doigts c’est le signe que l’épaississement fibreux anormal s’est développé et que la maladie a progressé.

Quand les doigts sont fléchis indépendamment de sa volonté, empêchant la main de s’ouvrir et de saisir un objet, d’écrire ou de taper sur un clavier, la chirurgie est presque la seule solution.

Mais avant que cette contracture laisse vos doigts en crochet et limite l’usage de votre main, avant de vous résoudre à une opération chirurgicale peut-être pourriez-vous tester des remèdes moins radicaux.

Traitements de la maladie de Dupytren

baume du tigre15 remèdes

L’efficacité de ces 15 remèdes ou techniques n’a pas été prouvée scientifiquement.

Cependant certains malades, qui les ont suivis ou appliqués, affirment avoir été soulagés et ont même vu régresser la contracture de leurs doigts.

1 - Bain écossais

On appelle bain écossais l’alternance de chaud/froid. Ces bains successifs de la main  entraîneront un assouplissement des doigts.  

Recette

Laissez d’abord votre main pendant 5 minutes dans un bain entre 38° à 43°, selon ce que vous supportez, puis, pendant 1 minute, plongez la main dans un bain d’eau froide entre 14° à 18°, selon ce que vous supportez.

Recommencez dans le bain d’eau chaude pendant 4 minutes, 1 minute de bain froid, recommencez et ceci pendant 25 minutes en finissant par le bain d’eau chaude 

2 - Etirements

Chaque jour, debout, posez votre main sur une table ou mieux sur un plan de travail.

Ecartez vos doigts, et appuyez-les le plus à plat possible, vers l'avant, en vous penchant le plus possible, et en cherchant la tension maximum, jusqu'au seuil de la douleur.

Tenez la position pendant quelques minutes.

Ou au moins 20 fois par jour, tirez sur vos doigts.

3 - Cataplasme d’argile verte

Appliquez sur les nodules un cataplasme d’argile.

Comment faire un cataplasme d’argile

Préparation de l’argile

Dans un bol ou un petit saladier en grès ou en verre et surtout pas en métal, ni en plastique versez environ 5 à 10 cm d'argile sèche concassée.

Ensuite versez de l'eau  minérale (température ambiante) de façon à recouvrir complètement l'argile.

Couvrez le saladier d’un linge et attendez environ une demi-heure, moins s’il s’agit d’une petite quantité, peut-être plus si vous en préparé beaucoup, le temps que l'argile verte se dilue au contact de l'eau.

A l’aide d’une spatule en bois, en douceur, faites que le mélange devienne bien homogène.

La pâte argileuse doit être souple et un peu crémeuse, ni compacte, ni liquide. Si la pâte vous semble trop compacte ajoutez de l’eau, si elle est trop liquide, ajoutez un peu d'argile sur le dessus.

Un cataplasme d’argile doit dépasser de 2 cm la taille de la blessure.

A l’aide de la spatule en bois, prélevez un peu d’argile et placez-la sur la compresse.

L’épaisseur de l’argile doit être d’environ 2 cm. Recouvrez d’une autre compresse. Puis appliquez le cataplasme sur la zone douloureuse.

Plus le cataplasme se dessèche, plus il perd de son efficacité.

Dès que l'argile commence à sécher, reposez un nouveau cataplasme humide.La pose d’un cataplasme doit se poursuivre jusqu'à la disparition de la douleur ou de la cicatrisation.

3 - Massage baume du tigre

Massez les nodules avec cette crème chauffante puis, la main posée sur la table, paume ouverte face au plafond, écrasez les tendons rétractés, à l’aide d’une pièce de monnaie, en appuyant le plus possible, pendant environ 10 minutes dans un mouvement de va et vient de bas en haut et de haut en bas. 

Autres massages

Massez avec votre pouce de l’autre main, avec :

4 - Pommade au silicium

5 - Argile verte

6 - Pommade homéopathique

Tisane

8 - Décoction de griffe du diable ou harpagophytum

Dans une casserole,portez à ébullition 300 ml d'eau froide et 1 cuillerée à café de racines séchées de griffe du diable.

L’ébullition atteinte, laissez encore bouillir 5 minutes. Filtrez. Buvez.

9 - Dolupérine en capsule

La dolupérine contient de l’extrait de curcuma, du gingembre et de l’extrait de poivre.

En prenant 2 gélules par jour de ce complément alimentaire au cours des repas certains malades ont vu l’état de leur main  s’améliorer mais sa performance n'a pu être scientifiquement établie.

10 - Silicium Organique G5

Le G5 n'est pas un médicament mais un complément alimentaire qui ne présente aucune toxicité, ne provoque aucun effet secondaire, mais joue un rôle important dans la restructuration des fibres d'élastine et de collagène, et accélère les processus de cicatrisation.

C’est aussi un «antidouleur» qui peut être utilisé par les enfants en bas âge et les femmes enceintes.

Il se présente sous deux formes: liquide et gel.

Le gel est utilisé uniquement en application.

Le liquide peut être bu entre 1 et 3 cuillère(s) à soupe 3 fois par jour, pendant 1 à 3 mois ou 3 à 6 mois ou être utilisé en compresse.

Imbibez une compresse de G5 puis appliquez sur les nodules, couvrez la compresse d'une feuille de plastique alimentaire et conservez toute une journée ou toute la nuit.

11 - Vitamine E

Certains médecins conseillent un traitement par vitamine E (400 UI par jour).

12 - Le magnétiseur

Sans doute la solution la plus inconcevable pour un médecin, et la moins compréhensive pour tous scientifiques !

Le magnétisme ne se voit pas, ne se touche pas, ne se sent pas, et même si on n’y croit pas, il donne pourtant parfois de bons résultats.

13 - L'étiopathie

L'étiopathie cette médecine non conventionnelle manuelle dans la tradition des rebouteux, proche de l'ostéopathie et de la chiropratique a été bénéfique à des malades. 

14 - Homéopathie

L’homéopathie, granules, pommade, ont également aidé à rendre les doigts plus souples.

15 - Acupuncture

Certains malades ont vu leurs doigts s’assouplir après quelques séances d’acupuncture.

Traitements médicaux

Aucun de ces traitements n'a jusqu'à ce jour fait la preuve de son efficacité. 

- Injection d’enzymes

Les injections d’enzymes collagénases peuvent détruire les tissus malades, ce qui entraîne donc la décontraction des tendons.

Ce traitement qui donne de très bons résultats présente malheureusement un risque, puisqu’il peut toucher les tissus sains.

- Ultrasons

Les effets des ultrasons ne sont pas encore complètement compris mais cependant, peuvent avoir des effets sur les tissus organiques, et donc sur la maladie de Dupuytren.

Quoi qu’il en soit cette méthode peut stopper l'évolution de la maladie, mais ne fera pas disparaitre les nodules.

Ces traitements ont échoués

Si tous ces remèdes et méthodes ont échoués, si la flexion des doigts n’a pu être  réduite, il ne vous restera, pour pouvoir vous servir de votre main, que deux solutions chirurgicales, mais attention guérir, même grâce à la chirurgie, n’est pas évident, car malgré ces interventions, on compte de nombreuses récidives.

2 techniques chirurgicales

- l’Aponévrotomie  

Il s’agit d’une méthode très efficace, sans anesthésie générale : le médecin qui pratique le geste injecte un anesthésique local dans la main, puis introduit sous la peau des petites aiguilles, utilisées comme de « mini scalpels » qui en pratiquant de petites incisions aux bons endroits, arrivent à débloquer le tendon.

Il s’agit d’une technique très efficace qui présente peu d'effets indésirables. Et si une séance ne suffit pas, il est possible d'en refaire une seconde.

- l’Aponevrectomie

Cette opération chirurgicale consiste à ouvrir la main et exciser le tissu malade. Il s’agit d’une technique lourde.

Après l’opération pendant les 15 jours qui suivent l'intervention, à l’aide d’une attelle, on immobilise la main du patient en position ouverte, puis suivent de nombreuses séances de rééducation afin que les doigts du patient ne se contractent pas à nouveau.

Aussi après l’opération des complications parfois sévères peuvent apparaitre suivies de récidives fréquentes.

Pour résumé cette opération chirurgicale ne devrait être recommandée qu’en dernier recours.

  • Livraison offerte

    en France à partir de 50€

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 83

    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande