Dans quel produit trouve-t-on des perturbateurs endocriniens et comment s’en protéger

Claudine de Tout Pratique
De Claudine Wayser Actualisé le 17 novembre 2019
Introduction

La majorité des perturbateurs endocriniens sont issus de l’industrie chimique. Alors que notre santé dépend du bon fonctionnement du système endocrinien, on en trouve dans les produits d’entretien, les cosmétiques, les plastiques, la nourriture et dans l’atmosphère. Ces substances ...

Sommaire

La majorité des perturbateurs endocriniens sont issus de l’industrie chimique. Alors que notre santé dépend du bon fonctionnement du système endocrinien, on en trouve dans les produits d’entretien, les cosmétiques, les plastiques, la nourriture et dans l’atmosphère. Ces substances ou ce mélange de substances, qui sont capables d’interférer avec notre système hormonal, peuvent avoir de graves répercussions sur le développement de nos enfants et ceci dès leur plus jeune âge. Depuis quelques temps on en parle beaucoup, mais qu’est-ce qu’est exactement un perturbateur endocrinien ? Et puisque ces perturbateurs endocriniens sont dangereux pour l’environnement et notre santé, comment s’en protéger.

Perturbateur endocrinien attention danger

perturbateur endocrinien quel risque

Perturbateurs endocriniens qu’est-ce que c’est ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques que notre organisme peut confondre avec les hormones sécrétées par les glandes dites «endocriniens» et qui donc dérèglent notre système hormonal.

En quoi ces substances perturbent le système hormonal

Les hormones ont un rôle primordial dans notre organisme.

Elles stimulent la croissance, la fonction sexuelle et la reproduction, régulent le sommeil, l’appétit, le comportement et le métabolisme.

La moindre altération du système endocrinien peut perturber notre équilibre, à l’image du diabète par exemple.

Introduits dans l’organisme par ingestion, inhalation ou par contact, les perturbateurs endocriniens perturbent tout ce fonctionnement.

Perturbateurs endocriniens quel risque

Aucune dose de shampoing contenant des substances nocives ne vous empoisonnera vous et votre enfant.

En revanche, vivre jour après jour, heure après heure, au contact d’une multiplicité de substances perturbatrices endocriniennes, interagissant entre elles, risquent de vous exposer et d’exposer votre famille, à des problèmes ou maladies parmi lesquelles :

- Allergies et asthme

- Déficit d’attention, hyperactivité et dépression

- Diminution de la fertilité

- Problème thyroïdien

- Puberté précoce chez les jeunes filles

- Réactions allergiques

- Obésité

Et…..

En France, en Europe et dans le monde, l’évaluation des risques liés aux perturbateurs endocriniens est devenue une priorité.

Quoi qu’il en soit, il faut être vigilant et se renseigner sur ce que l’on achète.

Perturbateurs endocriniens on en trouve où ?

On en trouve dans les cosmétiques, l’alimentation, dans les produits ménagers et l’ameublement.

On trouve des perturbateurs endocriniens dans l’alimentation

- Les fruits et les légumes traités avec des pesticides

- Les aliments emballés dans du plastique

- Les aliments sous plastique chauffés aux micro-ondes.

Le plastique étant source de perturbateurs endocriniens, et la chaleur risquant de contaminer les aliments, ne réchauffez plus vos aliments au four micro-ondes, dans un plat en plastique mais dans un plat en verre.

- L’eau du robinet

Parce que certaines canalisations en fonte sont protégées à l’intérieur par des résines époxy qui peuvent devenir contaminants.

- Le saumon et certains poissons.

Des traces de mercure libéré dans l’environnement peuvent se retrouver dans la chair des poissons en se fixant aux protéines.

N’en mangez pas plus de 2 fois par semaine, surtout si vous êtes enceinte.

- La viande

A moins de connaitre provenance et éleveur, évitez d’en consommer chaque jour au risque d’être exposé à une variété de perturbateurs endocriniens.

- Les aliments dans les boîtes en conserve.  

- Les boissons dans des cannettes en aluminium

- L’eau des distributeurs d’eau en plastique

- Les liquides qui sont dans une bouteille plastique réutilisée.

- Le lait dans le biberon en plastique

Evitez les problèmes, préférez les biberons en verre à ceux en plastique.

Et si vous donnez à votre enfant du lait dans un biberon en plastique, évitez au moins de le chauffer et préférez des tétines en silicone ou en latex naturel.

On trouve des perturbateurs endocriniens dans les jouets des enfants

Donnez plutôt des jouets en plastique durs plutôt que ceux en plastique mou.

Nettoyez les jouets neufs, en écartant ceux qui sentent trop le plastique, après le nettoyage.

Remplacez-les par des jouets en bois brut sans vernis et décorés avec une peinture naturelle.

On trouve des perturbateurs endocriniens dans les produits ménagers

Très peu de détergents, désinfectants ou insecticides sont utiles.

Lavez sols et surfaces lisses avec un chiffon microfibre un peu d’eau et une goutte de savon liquide, du vinaigre, des cristaux de soude ou du bicarbonate.

Et si vous tenez à utiliser des produits des grandes surfaces optez pour des produits d'entretien bio.

On trouve des perturbateurs endocriniens dans le mobilier

- Certains revêtements sol ou mur

Il existe des peintures et des enduits naturels.

- Le bois aggloméré

Préférez les meubles en bois massif.

- Certains matelas, canapés et tapis

Ils peuvent être imprégnés de formaldéhyde et de benzène, des substances chimiques cancérigènes.

- Les meubles en PVC

Un meuble en PVC n’aura peu d’impact néfaste sur votre santé ou celle de vos enfant,  en revanche une accumulation d’objet en plastique : meubles, nappes, rideaux de douche, tuyaux de plomberie, tétines, anneaux de dentition, colles, jouets, boites, ballons en plastique etc. … pourrait en avoir.

On trouve des perturbateurs endocriniens dans les soins de beauté et produits d’hygiène :

C’est sans doute dans ces domaines que l’on trouve le plus de perturbateurs endocriniens.

Méfiez-vous des :

Dentifrice, fond de teint, rouge à lèvre, ombres et crayons à paupières, vernis à ongles, colorations, crèmes de soin et crèmes solaires, lotions, laits hydratants, mousse à raser, produits parfumés, lingettes pour bébés …

ou trouver les perturbateurs endocriniens

Comment se protéger des perturbateurs endocriniens

Lisez attentivement les étiquettes !

Evitez les produits composés de substances nocives : parabènes, phtalates, alkylphenols, BHA, triclosan et éthers de Glycol : Phenoxyethanol.

N’utilisez plus que des produits 100% d’origine naturelle végétale, ayant reçu le label bio. Ils sont sans aucun danger pour la santé.

- Privilégiez le bio

Les pesticides sont à la tête du classement des perturbateurs endocriniens : il s’agit de la famille de produits chimiques la plus représentée dans la liste des perturbateurs endocriniens

- Lavez légumes et fruits, même bio, avant de les manger. 

Un lavage rapide à l’eau courante et au moindre doute à l’aide d’une brosse à légume imprégnée d’une goutte de vinaigre blanc peut préserver votre santé.

Evitez:

- Les produits industriels tout prêts, les conserves, même les gâteaux secs et autres et les canettes de soda.

Cuisinez le plus possible vous-mêmes.

Consommez le plus possible des produits bio, frais ou surgelés issus de l'agriculture biologique.

-Les aliments emballés sous plastique ou boite plastique

Renoncez à :

- Réchauffer la nourriture dans un emballage plastique.

Servez-vous de récipients en verre ou en faïence.

- Utiliser des poêles en téflon, des moules à gâteau avec revêtement, des moule en silicone, etc. …

Ces ustensiles contiennent des perturbateurs endocriniens qui peuvent migrer dans l'aliment au moment de la cuisson.

  • Livraison offerte

    à partir de 50€

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 83

    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande