Comment Savoir si une Personne est Alcoolique - 15 Signes d’Alcoolisme

Claudine de Tout Pratique
De
Actualisé le

Quels sont les signes d’une personne alcoolique ? La dépendance à l'alcool, appelée alcoolo dépendance ou alcoolisme concerne le plus souvent les hommes mais est en constante progression chez les femmes. On parle d’addiction à l’alcool quand, tous les jours, un homme boit plus de 3 verres et une femme 2 verres, et ceci sans évoquer d'autres alcoolisations régulières lors de rencontres, de diners ou de fêtes. 

Sommaire

Quels sont les signes d’une personne alcoolique ? La dépendance à l'alcool, appelée alcoolo dépendance ou alcoolisme concerne le plus souvent les hommes mais est en constante progression chez les femmes. On parle d’addiction à l’alcool quand, tous les jours, un homme boit plus de 3 verres et une femme 2 verres, et ceci sans évoquer d’autres alcoolisations régulières lors de rencontres, de diners ou de fêtes. L’alcoolisme cause des problèmes médicaux, psychologiques ou sociaux. Vous soupçonnez un de vos proches d’être dépendant à l’alcool ? Découvrez 15 signes qui montrent qu’une personne boit beaucoup trop et risque donc de mettre sa santé en danger. 

15 signes qui montrent qu'une personne est devenue alcoolique

Comment savoir si une personne boit trop - 15 signes qui montrent qu’une personne est devenue alcoolique

A moins de vivre du matin et soir avec vous, sans vous quitter une minute, un alcoolique ne boit pas forcément devant vous.

Ne passez pas à côté de l’addiction d’un proche ! Un buveur excessif peut avoir :

1 - L’haleine chargée d'alcool  

Même très tôt dans la journée une haleine qui sent l’alcool ou au contraire une haleine très mentholée, parce que les bonbons à la menthe ont pour effet de faire disparaitre et de masquer l’haleine alcoolisée, est l’un des signes qui met en évidence la dépendance de quelqu’un à l’alcool.

2 - Des mains qui tremblent

Observez les mains d’une personne que vous soupçonnez d’alcoolisme.

Privé d’alcool pendant un moment, en manque, l’alcoolique peut avoir les mains qui tremblent.

3 - Une peau terne et boutonneuse

Souvent des boutons apparaissent sur la peau des alcooliques, sans doute parce que le foie fatigué par l’alcool ne peut plus aider le corps à éliminer toxines et substances chimiques.

4 - Le visage bouffi

Une consommation excessive d’alcool peut rendre un visage bouffi et causer des gonflements des joues ou des paupières.

5 - Le visage rougeaud

Lalcool favorisant l’élargissement des vaisseaux sanguins, peut survenir une rosacée sur les ailes du nez et les joues.

Une attitude particulière

Quelqu’un qui a une sérieuse dépendance à l’alcool a souvent :

6 - Un discours confus

Sous l’emprise de l’alcool quelqu’un peut avoir la bouche pâteuse et donc avoir quelques difficultés à parler de façon claire et distincte.

7 - Des gestes mal assurés

Une personne dépendante à l’alcool appréhende mal les distances, a des difficultés de coordination, des gestes hésitants et a un mauvais équilibre.

8 - Des trous de mémoire

La consommation chronique d'alcool occasionne des problèmes de mémoire.

On appelle ces troubles des amnésies alcooliques.

Quels sont les signes qui prouvent qu'une personne est alcoolique

Changement de comportement

9 - Troubles de l’humeur

Sous l’influence de l’alcool, quelqu’un risque de modifier son comportement avec les proches.

Doux et gentil auparavant, il peut en un instant devenir agressif, voire violent, surtout si on lui fait des remarques au sujet de sa consommation d’alcool.

10 - Un manque d’appétit

Un alcoolo dépendant, parce qu’il se nourrit d’alcool a rarement faim. Il oublie ou néglige de s’alimenter.

11 - De nouvelles habitudes

On peut s’inquiéter si quelqu’un se détourne de ce qui lui importait avant : sa famille, ses amis, ses responsabilités ou ses sources de plaisir et d’intérêt.

Obsédé par l’alcool, qui dorénavant occupe une place prépondérante dans sa vie, forcément il va changer d’habitudes pour pouvoir consacrer plus de temps à ce qu’il aime le plus au monde : boire.

Comportement devant la boisson

S’il devait y avoir qu’un signe d’alcoolisme à noter ce serait bien celui-là : son comportement face à l’alcool. Quelqu’un qui est un alcoolo dépendant a l’habitude de :

12 - Boire en cachette

Un alcoolique a l’habitude de se procurer de l’alcool qu’il boit seul, discrètement, en cachette. Son problème alors est de dissimuler ces bouteilles et de les faire disparaitre quand elles sont vides. Si vous en trouvez dans la poubelle ou le tiroir du bureau de quelqu’un de votre entourage, il y a de grande chance que celui-ci soit alcoolo dépendant.

13 - Boire sans jamais être ivre

Quelqu’un qui boit trop s’imagine qu’il tient mieux l’alcool que d’autres puisqu’il est rarement ivre. Pourtant boire tout le contenu d’une bouteille de vin sans en ressentir les effets est plutôt inquiétant. Cela démontre que l’organisme s’est dangereusement habitué à l’alcool. C’est l’un des signes d’une dépendance à l’alcool.

14 - Boire toujours plus

Une personne qui finit les verres de ses amis, qui propose souvent de boire un verre avec elle et qui boit trois verres de suite alors que vous en êtes toujours au premier, a de grandes chances d’être alcoolique.

Son organisme s’étant habitué à l’alcool, son désir compulsif de consommer des boissons alcoolisées augmente de plus en plus, au point d’avoir envie de boire dès le matin, sans qu’elle parvienne à s’abstenir, même si elle en a le désir.

L’apparition des symptômes de manque 

Une personne alcoolique est très habile à dissimuler sa dépendance à l’alcool. Pourtant peut survenir le signe majeur de l’alcoolisme : l’apparition de symptômes de manque.

15 - Delirium tremens : syndrome du manque

Le besoin d’alcool augmentant, privé de boisson, l’alcoolo dépendant peut se retrouver en manque. Alors apparaissent plusieurs symptômes : agitation, anxiété, confusion, fièvre, nausées, palpitations, sueurs, tremblements, vomissements. Cet état potentiellement mortel s’accompagne de grandes souffrances qui ne peuvent se calmer qu’en buvant ou qu’à l’aide de médicaments.

comment savoir si une personne boit trop

Comment aider quelqu’un qui boit trop

Dire à quelqu’un qu’il a un problème d’alcool d’essayer de lui en faire prendre conscience n’est pas facile. Ceux qui boivent ont ceci de particulier c'est qu'ils n'ont pas intiment conscience de leur alcoolisme. Il y a de grandes chances que ça ne se passe pas bien et qu'ils jugent que vous vous mêliez de ce qui ne vous regarde pas.

Vous pouvez biaiser, et sous prétexte de jeux vous pouvez lui proposer de faire des tests avec vous.

Vous en trouverez sur le site des Alcooliques Anonymes.

Vous pouvez également évoquer avec lui des risques associés à l’alcool : cirrhose, cancer, diabète, maladie du cerveau … et lui indiquer des numéros d’aide comme celui d’Alcool Info Service 0 980 980 930 ou encore le diriger vers des associations locales ou son médecin généraliste.

Quoi qu’il en soit ne le brusquez pas, ne lui faites aucun reproche, ne lui parlez pas de traitements possibles, et s'il se confie à vous, entourez-le d'affection et assurez-le de votre amour ou de votre amitié. Quoiqu'il arrive soutenez-le !

  • Livraison offerte

    en France à partir de 50€

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 83

    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande