En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus J'ai compris

Infections urinaires que faire

Introduction

Les cystites, ces infections des voies urinaires, sont des maladies assez courantes puisqu’elles touchent environ une femme sur deux. Quand la cystite ne s’accompagne pas de fièvre ni de douleur violente, quand elle ne survient pas chez la femme enceinte, l’infection urinaire est souvent bénigne.  Mais pas toujours.  Alors que ...

Le pack qui me sauve tout de suite

Les cystites, ces infections des voies urinaires, sont des maladies assez courantes puisqu’elles touchent environ une femme sur deux. Quand la cystite ne s’accompagne pas de fièvre ni de douleur violente, quand elle ne survient pas chez la femme enceinte, l’infection urinaire est souvent bénigne.  Mais pas toujours.  Alors que faire ? Et surtout quoi manger, quoi boire en cas d’infections urinaires ? Suivez nos conseils pour éviter les récidives, et vous soigner naturellement, en complément du traitement médical.

Cystites et infections urinaires

Cystite : symptômes

Quand on a une cystite on a envie d'uriner souvent, de jour comme de nuit.

Parfois on ressent des douleurs au-dessus du pubis et des brûlures au moment d'uriner, aussi l’urine, limitée à quelques gouttes, dégage une mauvaise odeur.

Les infections urinaires touchent la vessie, l’urètre et les reins et se manifestent par des difficultés à uriner, des brûlures, spasmes, quelquefois du pus ou du sang dans les urines

Cystite : les causes

Ces infections sont peut-être dues 

A la prise

- d’antibiotiques

- de contraceptifs oraux ou du diaphragme

  à un déséquilibre hormonal,

- au stress

- à la présence d’une levure ou d’un parasite.

 Les cystites peuvent être favorisées par les rapports sexuels.

Privilégiez les préliminaires et videz votre vessie juste après chaque rapport sexuel.

Cela permettra d'éliminer quelques bactéries.

Infection urinaire 

Ne sous-estimez pas les infections urinaires qui récidivent.

Elles peuvent dans certains cas, entraîner des lésions rénales. Consultez votre médecin. 

L'utilisation d’un traitement médicamenteux reste la priorité en cas d'infections urinaires chroniques ou graves. 

Infections urinaires à répétition que faire

- Buvez beaucoup :

de l’eau et des tisanes. Plus vous boirez plus vous éliminerez et moins les germes stagneront dans la vessie.

- Évitez de porter

des vêtements synthétiques ou trop collants dans lesquelles on macère

- Lavez-vous au savon doux, et sans exagérations.

Les toilettes répétées, bien trop décapantes, peuvent faciliter les infections.

- N’entrez plus dans un jacuzzi :

ce sont de véritables bouillons de culture

- Attention aux bains moussants !

Ils peuvent favoriser les infections urinaires. Optez pour bains moussants de qualité, à base d’huiles essentielles.

- Ne mangez pas ni ne buvez n’importe quoi !

En cas de cystite

douleurs au ventre

Dès que débute l’infection urinaire buvez beaucoup…mais pas n’importe quelle boisson !

La prolifération des bactéries est favorisée par l'acidité dans les urines (question de PH) .

Quelles sont les boissons acides ? Les boissons sucrées et l'alcool !

Bannissez  l’alcool, les excitants comme les boissons gazeuses, le thé, le café, le thé et le chocolat.

Le pire étant  le vin blanc !

Buvez :

- de l’eau

à volonté, surtout entre les repas

- des tisanes.

La consommation de tisanes est recommandée même lorsque la gravité de l'infection nécessite la prescription d'un antibiotique.

En effet, elles permettent de drainer les germes prévenant ainsi une nouvelle infection.

Dès la première alerte, prenez une tasse de tisane tiède ou chaude, de plante.

Puis après une tasse de tisane, buvez 300ml d’eau et répétez aux 30 minutes ou durant le reste de la journée.

Contre les infections urinaires

eau et tisane

10 boissons pour se débarrasser de la cystite.

1 - Eau 

Buvez beaucoup d’eau au moins 2 litres d’eau par jour, en plus de tisanes ou du jus de canneberge ou encore de l’eau orge.

2 - Tisane de Bouleau (Betula alba, B. pendula)

La tisane de feuilles de bouleau, grâce à son effet diurétique,  est idéale contre les cystites et les infections de la vessie.

Dans une tasse versez 1 à 2 cuillers à café (2 à 3 g) de feuilles de bouleau séchée, recouvrez d’eau bouillante, laissez infuser pendant 8 minutes.

Buvez trois tasses par jour.

3 - Tisane de Busserole

Riche en principes antiseptiques, la busserole soulage les infections urinaires et rénales.

Dans une tasse versez  de l'eau bouillante sur 4 g de feuilles séchées de busserole(raisin d'ours)  puis laissez infuser pendant 10 minutes.

Buvez trois tasses par jour.

4 - Tisane d’échinacée

La racine de l'échinacée est connue pour soulager la plupart des infections, notamment celles des voies urinaires.

Dans une tasse versez 1 g de racines ou de feuilles séchées puis recouvrez d’eau bouillante et laissez infuser pendant 10 minutes.

Buvez deux à trois tasses par jour.

5 - Tisane d’orge ou eau d’orge 

Riche en antioxydants, notamment en vitamine E et en fibres solubles, l’orge est un excellent anti-inflammatoire des voies urinaires.

Dans une casserole remplie de 200 ml d’eau, versez 3 cuillerées  (45 ml) de grain d’orge entier puis portez à ébullition.

Mijotez à couvert pour 30 minutes.

Filtrez.

Buvez deux à trois tasses par jour.

6 - Tisane d’ortie

L’ortie agit sur calculs urinaires et rénaux et grâce à ses effets diurétiques et anti-infectieux, a des effets bénéfiques sur les infections urinaires.

Dans une tasse versez de l'eau bouillante sur 1 cuilleréede feuilles d'ortie puis recouvrez d’eau bouillante et laissez infuser pendant 10 minutes.

Buvez deux à trois tasses par jour

7 - Tisane de prêle des champs

Cette tisane est connue pour son action en cas de cystite douloureuse  et de douleurs spasmodiques.

Dans une tasse versez de l'eau bouillante sur 1 cuillerée à soupe de prêles puis laissez infuser pendant 10 minutes.

Buvez deux à trois tasses par jour

8 - Tisane de queues de cerise

La tisane de queues de cerise permet de rendre l’élimination plus rapide et nettoyer la vessie correctement.

Vous trouverez  des queues de cerises chez un herboriste ou un pharmacien mais vous pouvez tout à fait prendre les queues de cerise.

Dans une casserole remplie de 1 demi-litre d’eau, versez 4 cuillères à soupe de queues de cerises préalablement coupés, puis portez à ébullition.

Mijotez à couvert pendant 5 minutes. Sortez du feu et laissez encore infuser environ 20 minutes. Filtrez.

Buvez deux à trois tasses par jour

9 - tisane de thym

On recommande l’infusion de thym en cas d’infections urinaires.

Pour vos infusions, utilisez du thym séché si possible en branche.

Dans une tasse versez de l'eau bouillante sur 1 cuillerée à soupe de thym puis laissez infuser pendant 5 minutes.

Pas plus, car après l'infusion au thym risque de devenir amer

Buvez deux à trois tasses par jour

10 - Jus de canneberge

La canneberge, appelée également Cranberry, était hier un remède naturel que l'on conseillait en cas de cystite,  mais aujourd’hui, bien que certains ne jurent que par lui, son efficacité , contre les infections urinaires est remis en question

Ne buvez pas ou pas trop de jus de canneberge si :

- Vous êtes prédisposés aux calculs urinaires

- Vous êtes diabétique

- Vous prenez des anticoagulants

- Vous prenez des médicaments contre les brulures d’estomac

- Vous êtes enceinte

- Vous êtes un enfant (demandez l’avis du pédiatre)

- Vous constatez des problèmes de diarrhée ou de ballonnements ou de crampes

Attention
Les effets de certaines plantes peuvent accroître les effets de certains médicaments.

Si votre médecin vous a donné un traitement médicamenteux, demandez-lui son avis.

Cystite : que manger.

Privilégiez :

  - l’ail et de l’oignon,

qui ont des effets antiseptiques sur les voies urinaires  

  -  Les navets,

qui sont diurétiques,

  - Les papayes et ananas,

qui ont des vertus anti-inflammatoires

  - les poireaux,

réputés pour être antiseptiques et diurétiques.

Evitez de manger

Des aliments acides et peuvent irriter le système urinaire :

- Cornichons

- Epinard

- jus d’orange

- orange

- oseille

- rhubarbe

- tomates

- vinaigre.

Ainsi que les aliments qui créent de l’acidité : la farine enrichie, le pain blanc, le sucre, la viande rouge, le gras animal.

Commentaires

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils apparaîtront suite à validation de la rédaction.


François Alexandre
Le 29/12/2018
Merci à vous, François Alexandre, pour ce gentil commentaire !
François Alexandre
Le 29/12/2018
Merci à vous. J'avais posté mon commentaire car j'avais justement remarqué le soin que vous apportiez à rédiger vos textes. Continuez ainsi.
Toutpratique
Le 26/12/2018
Bonsoir François Alexandre, Dire que je m'étouffe de rage quand je lis "cuillère" à la place de "cuillerée" et que j'ai fait cette faute dans un texte que j'ai écris ! AIE ! Je viens donc de rectifier. Pardon. Je ne le ferai plus ! Ou du moins j'essaierai. Claudine
François Alexandre
Le 26/12/2018
"deux grosses cuillères à café de miel"? Comme à peu près tout le monde, à commencer par les gros salaires des présentateurs TV (voir la pléthore d'émissions culinaires du petit écran), vous faites la même erreur: vous confondez contenant et contenu. S'il vous plaît, rectifiez. Car à la longue, on risque de déstructurer notre belle langue.
Toutpratique
Le 04/10/2018
Bonsoir lombard, En effet il y a parmi toutes les recettes données, une recette de grog sans alcool avec de l'huile essentielle. Vous devriez la tester, car pour avoir bu ce grog, il est délicieux et revigorant, et non néfaste. Quant au problème des huiles essentielles qui seraient impactantes pour l'environnement, c'est un souci, et vous ne pouvez pas mieux tomber, car je suis en train de rassembler de la documentation sur ce sujet en vue d'un futur article. Il semble que tout ce qui fait du bien fait également du mal. Drôle d'époque ! A bientôt. Claudine
lombard
Le 04/10/2018
Bonjour, je suis très surprise par l'usage d'huile essentielle de cannelle dans le grog sans alcool en plus du thym. deux dermo-caustique. bonjour les muqueuses intestinale. je trouve dommage sous prétexte de soins au naturels d'avoir si souvent recours au HE si impactantes sur l'environnement, l'accaparement de terres agricoles souvent dans les pays du sud. sinon en effet l'ail est tout à fait efficace en cas de symptômes grippaux.
Toutpratique
Le 18/02/2018
Bonjour Eve, Quand vous remuez votre café ou votre thé vous utilisez une cuillère à café. Quand vous consommez une soupe, vous utilisez une cuillère plus importante, il s'agit d'une cuillère à soupe. Suivant les quantités, on utilise l'une ou l'autre dans la plupart des recettes.
Eve
Le 17/02/2018
bonsoir, grog n°1, cuillerées de rhum c'est quoi cuilleres a café ou soupe? merci
Rutifliano DOMINIQUE
Le 15/10/2017
j adore les huiles essentielles,trop bien.
Gross
Le 22/10/2016
Super les recettes merci
.jf
Le 19/04/2016
bonsoir ,super le grog pour le mal de gorge merci

La séléction de produits pour vous aider

Livraison express
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
  • Livraison offerte

    à partir de 19,99 d’achat

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande