Qui va avoir de la chance cette année du Chien

Introduction

Heureusement une année sous l’influence du Chien va-nous reposer après tout ce que nous avons vécu de soubresauts pendant l’année du Coq de Feu. Ouf… ou presque. Car si certains vont profiter des bienfaits de l’année du Chien pour d’autres ce ne sera pas la même histoire. Que va réserver cette année au Dragon, au mouton, au singe, au rat et même au chien ? Le chien est pacifique, aimable, altruiste, courageux, consciencieux, entier, bon camarade, idéaliste, généreux, bienveillant, dévoué, obstiné, avec le sens du devoir. Mais cet être qui semble quasi-parfait est aussi inquiet, méfiant, conformiste, agité, en manque d’affection, inflexible, pessimiste, sarcastique, coléreux… Alors qui d’entre nous va avoir de la chance cette l’année du chien ?

L’année du chien vous sera-t-elle bénéfique ?

Qui va avoir de la chance cette année

Qui va avoir de la chance cette année et qui va en baver ?

Le chien

Bien évidemment les natifs de l’année du Chien vont pouvoir se réjouir.

C’est leur année, à eux, rien qu’à eux !

Il va falloir en profiter et ne pas rester à la niche.

C’est le moment de s’épanouir, d’oser être un peu moins timide, de faire confiance aux autres et de montrer son savoir-faire. Ne pas avoir peur d’exhiber ses qualités.

Beaucoup de personnes attendent des compagnons loyaux : allez-y, oubliez vos petites angoisses, critiquez moins, foncez en jeune chien fou et vous verrez : on va vous a-do-rer !

Dans ce contexte canin, ne nous voilons pas la face : certains d’entre nous vont en baver quand même, et enrager.

Le Dragon

Les dragons n’ont aucun point d’entente avec les Chiens.

L’ambitieux Dragon risque de sortir de ses gonds devant le Chien qui va le juger comme un rayon laser. Et ça, les conseils et les critiques, ça énerve les Dragons.

Et puis, têtu contre têtu, ça ne passe pas.

Le plus simple ? Ô orgueilleux et noble Dragon, passez votre chemin et intéressez-vous à autre chose.

Le Mouton

Le mouton risque aussi de se sentir mal à l’aise.

Souple et tendre, le Mouton ne va pas avoir envie du tout --- mais pas du tout --- se laisser mener par le Chien, si celui-ci en fait trop.

Mouton, restez un peu dans votre étable bien tranquillou et attendez que le temps s’écoule.

Laissez pousser vos bouclettes.

Le Singe

Malicieux le singe se sentira un peu entravé par le côté carré du Chien. Mais, s’il sait en jouer, il saura se dépêtrer de beaucoup de problèmes.

 Le Coq

Il chicanera un peu… mais bon, il faudra qu’il entende raison : le beau rôle est maintenant au Chien….

 

Pour les autres, les affaires seront bien plus rondement menées.

 Le Rat

Il apprécie le côté sérieux du Chien.

En confiance, il saura le charmer et lui expliquer comment manœuvrer à sa place.

Le Chien laissera faire et tout se déroulera on ne peut mieux pour le Rat.

Le Buffle

Il profitera de cette année du Chien pour organiser sa petite vie avec lenteur sans être bousculé.

Aux autres la course, à lui la méditation dans la rizière.

Le Tigre

Il affrontera l’année avec courage, le Chien le laissera partir en éclaireur.

Bien soutenu sur ses arrières, au Tigre d’en tirer les avantages sans s’écorcher les griffes.

Le lièvre

L’élégant Lièvre profitera de la situation : le Chien le poussera juste comme il faut et il pourra concrétiser des projets.

Le Serpent

Le mystérieux Serpent désirera conforter ses positions.

Il se glissera vers ses objectifs avec délice en se faufilant entre les pattes du Chien. Celui-ci l’encouragea vers la réussite.

Le Cheval

Il s’alliera avec le Chien dans le but d’analyser la situation.

Dignement, le Chien l’empêchera de s’emballer.

Cheval, écoutez votre ami !

Le cochon

Quant aux Cochons, ils se sentiront à l’aise, bien protégés par le Chien.

Ils choisiront de se mettre en mouvement, de découvrir de nouveaux horizons bien prometteurs.

Alors on fait quoi l’année du chien ?

L’année du chien on en profite planifier, s’organiser et réfléchir.

Et surtout prendre confiance en l’avenir.

Idéal aussi pour prévoir, revendiquer ses droits ou se lancer dans une association caritative.

Ce peut être un temps propice à la discussion, à la négociation.

Mais il ne s’agit pas non plus de s’arrêter ou de renoncer.

Il faut continuer de marcher, bien campé et bien équilibré sur ses quatre pattes, de s’attendre à sauter les obstacles, et à triompher. En prenant les choses par le bon côté, on évitera les drames, les coups de sang et les déceptions.

 

Chacun d’entre nous devra faire preuve d’effort vers la paix.

 

Eulalie Steens, l’auteure de cet édito, est sinologue et écrivaine.

Elle a publié huit ouvrages sur la Chine ancienne, dont un sur l'astrologie chinoise.

Après avoir été auteur à France-Culture et France Inter, être passée par le marché de l'art et le théâtre en tant que chargée de développement culturel, elle se consacre actuellement à la traduction d'ouvrages anglo-saxons sur la médecine traditionnelle chinoise, la santé et le bien-être.  

 

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande