En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus J'ai compris

Examen radiologique

Introduction

Scanner, IRM, radiographie : l’imagerie médicale a énormément progressé ces dernières années. Grâce à ces examens radiologiques les médecins peuvent poser un juste diagnostic  et ainsi permettre aux malades de guérir.  L’imagerie médicale peut également préciser une lésion, ce qui facilitera par la suite le travail du chirurgien si une opération ...

Le pack qui me sauve tout de suite
Expédition sous 48H

Scanner, IRM, radiographie : l’imagerie médicale a énormément progressé ces dernières années. Grâce à ces examens radiologiques les médecins peuvent poser un juste diagnostic  et ainsi permettre aux malades de guérir.  L’imagerie médicale peut également préciser une lésion, ce qui facilitera par la suite le travail du chirurgien si une opération est envisagée. Donc à ce sujet il n’y a aucun doute, il s’agit d’un véritablement  progrès.
La seule question que l’on peut donc se poser c’est pourquoi ce progrès indéniablement reconnu n’a aucun retentissement sur l’accueil des patients

L'examen radiologique

 main rayon X

L’accueil des patients lors de l'examen radiologique

A peine arrivé une secrétaire, entre deux communications téléphoniques, quittant à peine les papiers qu’elle remue, les lèvres serrées, sans un sourire, et sans vraiment levez les yeux sur vous débite :

"Z’avez rendez-vous ? Quelle heure ? C’est la première fois ?  Z’avez vos radios ? Carte vitale ! "

Puis :

« Allez dans la salle d’attente : Là ! Pas là ! »

Dans la salle d'attente Dans la salle d'examen

Le patient se retrouve dans une salle d’attente surchauffée, remplie à craquer d'autres patients tétanisés par l’angoisse, l’accueil, le manque d’air et la chaleur.

Il fait toujours trop chaud dans les salles d’attente.

Sur la table basse un prospectus et la moitié d’un journal froissé.

On les examine puis on les repose… comme tout le monde.

Et comme tout le monde on attend.

On attend longtemps.

L’ennui. La chaleur.

Puis quelqu’un en blouse blanche montre sa tête entre deux portes et crie un nom. Très fort !

Tout le petit monde de la salle d’attente sursaute.

C’est à vous !

Dans la salle d'examen

On vous montre une cabine :

« Entrez là et déshabillez-vous !

"Pas là ! Là !"

Et pendant que vous attendez à moitié nu dans le froid (il fait toujours froid dans les salles où les radiologistes travaillent.)

Vous attendez. Vous piétinez ne sachant quoi faire, entendant  les manipulateurs d'électroradiologie parlant et riant avec d'autres manipulateurs ou médecin.

Malheur à vous si vous vous rhabillez !

Au moment où vous vous y attendez le moins une manipulatrice surgit.

« On ne vous a pas dit d’enlever vos vêtements ?

«J’avais froid».

Soupir d’impatience.

On vous colle contre une surface froide.

« Respirez ! Ne respirez plus ! »

« Vous avez bougé ! »

Forcément avec ce froid, comment ne pas éternuer, comment ne pas bouger ?

Vous répétez :

« j’avais froid. »

« Ah bon !  C’est comme ça … Désolée, on n’y peut rien»

Au moins, elle,  elle est désolée.

Pour que cela finisse vite, vous ne dites plus rien et vous refréner vos éternuements.

Si le cliché est bon, on vous demandera de repartir attendre dans la salle d’attente surchauffée retrouver le prospectus et le journal déchiré.

« Pas là ! Là !  »

A nouveau dans la salle d'attente

Encore attendre.
L’heure passe lentement.

Cherchant des formes connues dans les moulures du plafond, on se rencogne sur une chaise dure, le manteau sur les genoux et le sac par-dessus.

Puis on vous appelle.

C’est un médecin.

Un médecin radiologue.

Il vous le fait savoir en regardant votre cliché.

L’idée de  lever les yeux sur vous ne lui vient pas.

Pourquoi le ferait-il. Une seconde plus tard quelqu’un sera à votre place, puis quelqu’un d’autre suivra, et ceci toute la journée.

Tout en examinant avec attention les clichés il dicte dans un appareil le compte-rendu de l’examen auquel vous ne comprenez rien.

Vous désirez une explication ?

 « Vous demanderez à votre médecin !»

De toute façon, il est déjà parti...

Tant mieux pour vous si vous n’avez rien de grave

Commentaires

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils apparaîtront suite à validation de la rédaction.


François Alexandre
Le 29/12/2018
Merci à vous, François Alexandre, pour ce gentil commentaire !
François Alexandre
Le 29/12/2018
Merci à vous. J'avais posté mon commentaire car j'avais justement remarqué le soin que vous apportiez à rédiger vos textes. Continuez ainsi.
Toutpratique
Le 26/12/2018
Bonsoir François Alexandre, Dire que je m'étouffe de rage quand je lis "cuillère" à la place de "cuillerée" et que j'ai fait cette faute dans un texte que j'ai écris ! AIE ! Je viens donc de rectifier. Pardon. Je ne le ferai plus ! Ou du moins j'essaierai. Claudine
François Alexandre
Le 26/12/2018
"deux grosses cuillères à café de miel"? Comme à peu près tout le monde, à commencer par les gros salaires des présentateurs TV (voir la pléthore d'émissions culinaires du petit écran), vous faites la même erreur: vous confondez contenant et contenu. S'il vous plaît, rectifiez. Car à la longue, on risque de déstructurer notre belle langue.
Toutpratique
Le 04/10/2018
Bonsoir lombard, En effet il y a parmi toutes les recettes données, une recette de grog sans alcool avec de l'huile essentielle. Vous devriez la tester, car pour avoir bu ce grog, il est délicieux et revigorant, et non néfaste. Quant au problème des huiles essentielles qui seraient impactantes pour l'environnement, c'est un souci, et vous ne pouvez pas mieux tomber, car je suis en train de rassembler de la documentation sur ce sujet en vue d'un futur article. Il semble que tout ce qui fait du bien fait également du mal. Drôle d'époque ! A bientôt. Claudine
lombard
Le 04/10/2018
Bonjour, je suis très surprise par l'usage d'huile essentielle de cannelle dans le grog sans alcool en plus du thym. deux dermo-caustique. bonjour les muqueuses intestinale. je trouve dommage sous prétexte de soins au naturels d'avoir si souvent recours au HE si impactantes sur l'environnement, l'accaparement de terres agricoles souvent dans les pays du sud. sinon en effet l'ail est tout à fait efficace en cas de symptômes grippaux.
Toutpratique
Le 18/02/2018
Bonjour Eve, Quand vous remuez votre café ou votre thé vous utilisez une cuillère à café. Quand vous consommez une soupe, vous utilisez une cuillère plus importante, il s'agit d'une cuillère à soupe. Suivant les quantités, on utilise l'une ou l'autre dans la plupart des recettes.
Eve
Le 17/02/2018
bonsoir, grog n°1, cuillerées de rhum c'est quoi cuilleres a café ou soupe? merci
Rutifliano DOMINIQUE
Le 15/10/2017
j adore les huiles essentielles,trop bien.
Gross
Le 22/10/2016
Super les recettes merci
.jf
Le 19/04/2016
bonsoir ,super le grog pour le mal de gorge merci

La séléction de produits pour vous aider

Sous total 21,73 €
Livraison express
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
  • Livraison offerte

    à partir de 19,99 d’achat

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande