Salade verte, aliment santé ou poison

Introduction

Chaque jour on nous annonce une nouvelle menace contre notre santé. Et alors qu’on nous présentait il y a peu la salade verte, la scarole ou la laitue, comme l’atout essentiel d’un régime équilibré, une mine de vitamines, d’antioxydants et de minéraux, depuis quelques temps on nous demande de nous en méfier. Pourquoi les scientifiques mettent-ils la salade à l’index ? Devons-nous arrêter de manger de la salade posons-nous au moins à cette question.

Laitue et scarole : la salade en question

Laitue et scarole : la salade en questionLa salade cultivée en terre

Une étude publiée par l'association "Générations Futures", a révélé que les salades vendues en France font partie des légumes qui contiennent le plus de résidus de pesticides, dont certains sont des perturbateurs endocriniens.

De plus cinq pesticides interdits en France ont été retrouvés, dont du DDT.

La salade cultivée en serre

Cultivées en terre, mais sous serre en hiver, la salade pousse dans un milieu chaud et humide, c’est-à-dire propice au développement de champignons vecteurs de maladies.

Et pour éviter que des indésirables ne s’attaquent aux faibles pousses, on les gratifie de quantité de produits chimiques.

La salade en sachet

Victime d’un rinçage chloré, qui lui retire une partie des vitamines qu’elle contenait, la salade, sortie de son sachet, conserve des traces de chlorates et de chlore que l’on avale forcément en la mangeant.

D’après une enquête publiée par l’association UFC-Que choisir, ce lavage industriel en bain chloré, interdit dans plusieurs pays, n’est pourtant d’aucune utilité pour débarrasser les feuilles des résidus de pesticides.

La salade aux USA

Les salades sont responsables d’un grand nombre d'intoxications alimentaire.

Près de 2,1 millions d‘Américains sont contaminés chaque année après avoir mangé des salades, épinards et autres légumes à feuilles.

Ces cas de gastro-entérites virales sont dus aux manipulations de la salade par des personnes malades.

 

Devons-nous donc arrêter de manger de la salade ?

Certainement pas !

Peu calorique (à condition de ne pas la couvrir de sauce) rafraichissante, généreusement pourvue en vitamine K, indispensable à la fixation du calcium sur les os et à la coagulation sanguine, il serait dommage de s’en priver.

Alors que faire ?

Que la salade soit cultivée en pleine terre ou en serre, qu’elle soit ou non sous sachet il faut donc :

Laver votre salade !

Comment laver la salade

Enlevez les feuilles abimées.

Lavez la salade dans 3 ou 4 bains successifs dans l’évier et le bac de l’essoreuse.

Ajoutez dans la première eau de lavage quelques gouttes de vinaigre d’alcool blanc.

Ensuite, passez au deux ou trois autres bains d’eau, tout en brassant et en frottant très soigneusement les feuilles une à une, puis en les transvasant, feuille par feuille, à la main, dans un autre récipient contenant de l'eau propre et froide, en laissant le sable et la terre restent au fond du récipient.

salade en question

  • Livraison offerte

    à partir de 50 d’achat

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande