En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus J'ai compris

Journée de l’enfant : quels sont les droits de l’enfant

Introduction

Droit des enfants : le 20 novembre c’est la Journée des droits de l’enfant comme chaque année dans le monde entier. Mais connaît-on vraiment les droits des enfants ? Dans un texte rédigé en 1989, l’ONU nous rappelle le droit à la vie privée et à l’information des enfants. Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Et comment respecter les droits de l’enfant dans la vie de tous les jours ? Autant dire que cela devait sembler bien mystérieux aux enfants nés avant mai 68 ! Et si faire connaître ses droits à son enfant c’était la solution pour donner confiance en soi ? Découvrez quels sont les droits des enfants et comment les respecter.

 

Droit des enfants 

journée des droits de l'enfant

Journée des droits de l’enfant : pourquoi ?

20 000 enfants sont maltraités en France.

Le but est de faire savoir comment signaler un enfant en danger et plus largement faire connaître les droits de l’enfant.

Signaler un enfant en danger

Le 119 est le numéro du service national d'accueil téléphonique de l'enfance en danger.

Droits de l’enfant que l’on connaît moins

On imagine bien le droit à la sécurité de l’enfant (droit à la justice, droit d’être protégé, droit d’aller à l’école) mais on parle moins du droit à l’information de l’enfant, du droit à l’intimité,du droit à la liberté de l’enfant.

4 exemples pour faire connaître ses droits à notre enfant

1 – Droit à l’intimité : on l’explique dans le bain

Dès que votre enfant sait se laver tout seul, expliquez-lui qu’il est le seul à pouvoir toucher certaines parties de son corps.

« Personne n’a le droit de toucher ou regarder ton sexe ou tes fesses.

C’est ton intimité. ».

2 – Droit à la liberté : on l’explique au parc

Profitez d’un moment au parc, ou dans sa chambre pour expliquer à votre enfant que c’est son moment :

« Ici tu es libre de faire du bruit, de chanter, de danser.

C’est ton moment.

A toi de décider ce que tu veux faire : jouer au ballon, sauter, etc. »

3 – Droit à l’information : on explique l’emploi du temps de la semaine ou du week-end

Au début du week-end, des vacances, annoncez l’emploi du temps prévu :

«demain c’est dimanche, nous irons déjeuner chez tes grands parents ».

4 – Droit à l’information : comment informer son enfant d’un déménagement 

Il est conseillé de parler 1 mois avant d’un événement comme un déménagement :

« Dans 1 mois nous aurons une nouvelle maison. »

« Tu y retrouveras tous tes jouets. » pour rassurer et évoquer des repères.

Et pourquoi pas de passer devant votre futur immeuble pour que ce soit concret car c’est le mystère qui est plus angoissant que le changement pour les enfants.

Pas la peine d’en parler tous les jours, 1 fois suffit pour le lever le mystère.

L’information c’est un droit !

C’est la solution pour que votre enfant se sente heureux, et devienne responsable de sa vie et de ses actes.

 

  • Livraison offerte

    à partir de 19,99 d’achat

  • Expédition express

    à domicile ou en point relais

  • Paiement sécurisé

    via CB et Paypal

  • Experts disponibles

    01 48 70 56 80
    du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Tous les produits de nos marques partenaires

Quantité dans votre panier - +

au lieu de
Continuer mes achats Passer ma commande